Attention aux médicaments qui peuvent augmenter votre sensibilité au soleil !

Vous êtes ici : / Blog / Santé / Attention aux médicaments qui peuvent augmenter votre sensibilité au soleil !

Saviez-vous que les médicaments pour l’acné, les antihistaminiques ainsi que les antibiotiques ont une interaction avec le soleil et peuvent provoquer des effets indésirables ?

Médicaments et soleil ne sont pas toujours de bons alliés. En effet, certaines cures peuvent vous rendre hyper sensible aux rayons solaires ou à la chaleur. Tour d’horizon sur ces médicaments qui n’aiment pas le soleil !

Les médicaments photosensibilisants

  • Les antibiotiques

Les antibiotiques de la famille des tétracyclines sont particulièrement concernés. Il s’agit notamment du tétralysal, du minocycline, de la doxycycline ou de l’amphycycline. Les antibiotiques fluoroginolones (Ciflox) entrent également dans cette catégorie.  Ces 2 familles sont spécialement connues pour provoquer la photosensibilité. En d’autres termes, ils détériorent la réaction cutanée face aux rayons UV du soleil.

Si vous suivez une cure d’antibiotique, songez alors à vous protéger efficacement du soleil.

  • Les antihistaminiques

Ces médicaments employés, entre autres, dans le traitement des allergies et de l’urticaire diminuent de temps à autre votre capacité de transpirer. Des crampes voire d’intenses coups de chaleur peuvent alors survenir.

Dans le cas où vous suivez une cure antiallergique, ne vous exposez pas au soleil entre 12h et 16h. Au contraire, vous pouvez mettre le nez dehors aux heures les moins chaudes de la journée (en matinée ou en fin d’après-midi).

  • Les traitements contre l’acné

Ces médicaments, spécialement les rétinoïdes, peuvent provoquer des actions phototoxiques, car ils contiennent des molécules qui réagissent aux UV du soleil. Ils peuvent également entrainer des réactions cutanées amplifiées qu’on peut confondre avec des coups de soleil. À ces éruptions pour le moins disgracieux, il faut rajouter de désagréables démangeaisons.

Les cures à base d’acide salicylique et de peroxyde de benzoyle peuvent aussi accroitre votre sensibilité au soleil. Dans ces conditions, n’oubliez jamais l’application de crème solaire ou de mettre un chapeau à bord large avant de vous exposer.

  • Les antidépresseurs

Les antidépresseurs dits « tricycliques » entrainent de nombreux désagréments lorsque la température augmente. En effet, ces médicaments, surtout l’Anafranil, le Ludiomil ou le Tofranil empêchent le fonctionnement de la partie du cerveau régulant la réponse thermique, ce qui peut entrainer un coup de chaleur.

Dans le cas où vous suivez un traitement avec ce type de médicament, si vous êtes sous antidépresseur, vous risquez d’avoir des maux de tête, nausées, étourdissements. Ceci révèle que vous êtes sujets à un coup de chaleur.

Qu’est-ce que je dois faire en cas de réaction photosensibilisante ?

Arrêtez sans délai toute exposition au soleil et consultez votre médecin ou un pharmacien. En fonction de la gravité, le professionnel de la santé proposera des traitements à base de crème ou gel pour calmer les démangeaisons et les réactions cutanées.

Conseils de votre pharmacien : Si vous suivez une cure de médicament, quel qu’il soit, n’oubliez pas de lire attentivement la notice pour connaitre si vous devez éviter toute exposition au soleil. Si vous devez partir en vacances, parlez-en à un professionnel de la santé, il saura vous donner des conseils utiles pour empêcher tout risque de photosensibilisation !

A lire également :

Quelles sont les conséquences des UVs sur votre peau ?

7 bonnes raisons d’utiliser un après soleil

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )