Protéine : gare aux excès !

Vous êtes ici : / Blog / Bien-être / Protéine : gare aux excès !

Les protéines sont classées dans la catégorie des macronutriments. Chez les sportifs, elles sont considérées comme un nutriment clé qui est lié à la structure de la cellule musculaire. En effet, l’apport en protéines et en acides aminés après un effort physique favorise la construction et la reconstruction musculaire. Pour ceux qui souhaitent prendre de la masse musculaire, la prise de protéine est aussi très importante et prisée par les culturistes. Cependant, comme toute chose, une consommation excessive peut être nocive pour le corps. On se demande alors quelle quantité de protéine on doit prendre par jour pour éviter les problèmes de surdosage.

Protéines danger

Le rôle des protéines dans l’organisme

La protéine est une molécule qui contient à la fois de l’azote et des acides aminés reliés par des liaisons peptidiques. Chaque protéine peut avoir différents rôles en fonction de la composition et de la structure des chaînes peptidiques qu’elle contient. Il y a le rôle dans la mobilité, le rôle structurel, le rôle dans la régulation de l’expression génétique, le rôle dans le conditionnement de l’ADN, le rôle catalyseur ou encore le rôle dans la signalisation cellulaire.

Dans la vie de tous les jours, les athlètes prennent de la protéine pour reconstruire les fibres musculaires endommagées. Des fois, pour avoir des résultats rapides, ils ont tendance à en consommer plus, d’où un surdosage. Cependant, cela a des effets négatifs sur la santé et sur le long terme.

La consommation excessive de la protéine est dangereuse

Comme il a été dit précédemment, la protéine a une action réparatrice, constructive et remplaçante rapide des cellules endommagées. Elle favorise également la production d’enzymes et d’hormones. Cependant, elle ne fournit pas d’énergie à l’organisme. Cette tâche incombe plutôt aux glucides. Pendant ce processus, de l’ammoniac est produit dans l’intestin. À noter que celui-ci est un produit très toxique pour le métabolisme. D’autant plus que le foie et les reins ne peuvent pas l’éliminer de manière naturelle. De ce fait, autant dire que la consommation excessive de protéine peut surcharger certains organes du corps, dont les reins. Au fil du temps, si la consommation de protéines n’est pas gérée, le risque d’insuffisance rénale, voire de cancer de reins, peut être très élevé.

À part cela, la surconsommation de protéines peut être responsable du dérèglement de la balance acido-basique de l’organisme. Elle augmentera l’acidité de ce dernier, ce qui aura comme conséquences des crampes, douleurs musculaires, tendinites, problèmes capillaires à répétition. Elle peut également favoriser la résistance à l’insuline, le risque de surpoids, les tendances dépressives, les problèmes cutanés, la fatigue chronique et la fatigue permanente. Sans oublier les érosions dentaires, les caries, l’inflammation des gencives, le vieillissement accéléré et l’apparition de différents cancers.

La consommation de protéines n’est pas interdite, mais doit se faire de manière réfléchie. Les doses prescrites doivent être respectées, car toute chose en excès n’est pas bonne pour la santé. Avant d’ingérer ce genre de substance, il est recommandé d’avoir l’aval d’un médecin. Il saura définir les doses exactes à prendre.

Article connexe :

Découvrez les atouts santé de l’huile d’Onagre !

Connaissez-vous les aliments riches en Oméga 3 ?

pharmacie en ligne blog

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )