Attention à la bronchite

Vous êtes ici : / Blog / Santé / Attention à la bronchite

Vous avez une respiration difficile accompagnée d’une toux profonde ? Doutez-vous bien qu’il s’agisse d’une bronchite. Souvent bénigne, elle peut être aiguë ou chronique selon sa durée et sa fréquence de récidive. Découvrez ses causes, ses symptômes, sa prévention et ses traitements. Pour quelle raison ? Bien connaître la maladie demeure le meilleur moyen de s’en protéger.

Attention à la bronchite

Quand est-ce qu’on peut parler de bronchite ?

La bronchite est une inflammation des bronches. Lorsque la paroi des conduits respiratoires enfle, cela entrave la respiration et entraîne une surproduction de mucus. En principe, cette maladie s’étale sur 2 à 3 semaines. Elle est le plus souvent bénigne et disparaît au bout de 21 jours.

Une bronchite survient habituellement suite à une infection virale. Dans ce cas de figure, elle est contagieuse et est souvent précédée de grippe ou de rhume. Parfois, il arrive qu’elle résulte d’une infection par bactéries ou par la coqueluche. Dans d’autres circonstances, elle est le fruit d’une irritation des poumons due par la fumée de cigarette ou d’un poêle à bois, les moisissures, la poussière, les gaz toxiques, le smog (brouillard) et bien d’autres. Ce trouble respiratoire peut également résulter de l’asthme.

Quels sont les signes d’alerte ?

Une bronchite se manifeste par une toux profonde. Elle s’en vient aussi avec de visqueuses expectorations jaunâtres, verdâtres plus ou moins claires. S’ajoute à cela un souffle court, une douleur thoracique et un état de faiblesse général. 

Il est à noter que la bronchite s’associe parfois à un autre trouble ORL dont la sinusite, l’asthme, la pharyngite et la laryngite. Dès lors, ses symptômes s’intensifient ou se multiplient.

Que faire pour prévenir la maladie ?

Pour prévenir la bronchite, il est préférable de minimiser l’exposition aux facteurs de risques dont le tabagisme, la fumée secondaire, les gaz polluants et irritants, la pollution atmosphérique et le brouillard. Cette prévention passe aussi par l’arrêt du tabagisme et le renforcement du système immunitaire (par le repos, une activité physique modérée et une alimentation saine).

Il est à noter que les personnes vulnérables se doivent de bien faire attention. Cela concerne particulièrement les enfants, les personnes âgées et les personnes avec un système immunitaire affaibli. On ajoute à cette liste les sujets atteints de certaines maladies, dont l’asthme, l’emphysème, une insuffisance cardiaque, une bronchite chronique et une fibrose kystique.

Traiter la bronchite : les solutions

Il est important de traiter aussitôt que possible une bronchite. C’est surtout valable si elle est aiguë, car elle peut dégénérer en une pneumonie. Il faut consulter un professionnel de la santé en cas de forte fièvre, d’essoufflements, de crachats sanguinolents, de douleur intense au niveau de la poitrine.

On peut favoriser la guérison spontanée via des traitements naturels. Il faut ainsi se reposer et s’hydrater suffisamment avec des boissons chaudes. En cas de toux nocturne, on préconise l’usage d’un humidificateur dans la pièce. Au besoin, on peut prendre un bain chaud.

Sinon, le médecin peut proposer la prise d’antitussifs pour apaiser une toux perturbant le sommeil ou les activités journalières. L’usage d’inhalateur bronchodilatateur est utile en cas de râles et de respiration sifflante. En plus des fluidifiants bronchiques pour liquéfier les sécrétions bronchiques, recourir aux antibiotiques et aux antipyrétiques analgésiques pour lutter contre les maux de tête et de gorge constituent une autre alternative.

Article connexe :

Pollution de l’air : facteur aggravant de la bronchite !

Comment traiter une toux grasse ?

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )