Utiliser un babycook pour la préparation des aliments d’un bébé

Vous êtes ici : / Blog / Bébé - Maman / Utiliser un babycook pour la préparation des aliments d’un bébé

La cuisine vapeur est un mode de cuisson qui est pratique et propre. Elle convient parfaitement à l’alimentation du bébé. Il nécessite cependant le recours à un babycook.

Utiliser un babycook pour la préparation des aliments d’un bébé

Cuisine vapeur et babycook : présentation générale

Ce mode de cuisson a traversé les années et les continents, poussée par les habitudes culinaires de l’Orient où elle était née. Il est arrivé dans notre cuisine. Le panier-vapeur s’utilise avec les cocottes modernes.

Ce style de cuisson a réussi à prouver que la bonne cuisson réside dans l’art de savoir conserver les vitamines et la consistance.

La cuisine-vapeur signifie des plats raffinés et diététiques. D’un repas à l’autre, nous prenons conscience des capacités insoupçonnées de la cuisson à la vapeur pour l’alimentation saine du bébé.

Oui, c’est le mode de cuisson idéal pour notre petit bout de chou. Il permet de diversifier son alimentation tout en garantissant la saveur, la salubrité grâce au babycook.

Notre souci de maman est d’avoir la bonne consistance et une cuisson à point qui élimine les microbes. L’autre avantage avec la cuisine vapeur est celui de pouvoir récupérer le jus de cuisson. Nous pouvons le mélanger avec du lait ou d’autres préparations.

Les vitamines et le goût naturel sont conservés

Ce mode de cuisson est intéressant, car il repose sur l’évaporation d’eau : la préparation est enfermée et la vapeur diffusée cuit le tout de manière uniforme.

Nous avons deux modes de cuisson. La première technique est de prendre une cocotte et d’y mettre les aliments. Elle est enfermée et la préparation est soumise à des températures élevées. Les aliments seront parfaitement cuits.

La seconde technique est de garder le même mode de cuisson, mais laisser des petites ouvertures pour que la température soit idéale et que la diffusion de vapeur soit bien gérée.

La seconde technique de cuisson présente l’avantage de conserver les vitamines et les qualités nutritives de la préparation, de manière optimale. C’est le propre du babycook affirme Nutribaby.

La cuisson à la vapeur préserve les aliments du contact avec une poêle ou avec la fumée de charbon de bois. Cela permet de conserver la texture des aliments cuits et leurs propriétés tout en éliminant les acides gras.

Ce mode de cuisson est efficace, car les aliments ne sont pas agressés violemment par la chaleur. Il les travaille doucement.

Aliments cuits de manière uniforme

Lorsque nous choisissons la cuisine vapeur, nous veillerons à ce que l’eau ne dépasse pas le support du panier. La vapeur doit envelopper l’ensemble de la préparation. Le grand avantage est cette uniformité de la cuisson. Nous gagnons en qualité de cuisson et en énergie.

Pour les bébés, les aliments seront cuits à la vapeur puis mixés jusqu’à leur 12e mois. Passé cet âge, les aliments seront découpés en petits morceaux.

À  partir de 6 ans, le bébé commence à avoir une alimentation diversifiée. Cela débute par le jus de cuisson mélangé avec du lait. Le jus récupéré servira à d’autres préparations. Nous pouvons par exemple l’ajouter dans la purée pour bébé.

Conseils utiles

Évitons de mélanger le jus de cuisson avec des légumes racines qui contiennent trop de nitrates. Le bébé ne va pas apprécier le goût. Sachons que le temps de cuisson à la vapeur risque d’être long pour certains aliments et que si tous les aliments peuvent être cuits à la vapeur, les viandes rouges ne le sont pas. Elles doivent être saisies.

Enfin, notez que choisir la cuisine vapeur par babycook est recommandé pour préparer une alimentation saine, de bon goût pour notre bébé.

Article connexe :

Comment bien faire la toilette de bébé ?

Les gestes à adopter pour la gastro du bébé

 

Utiliser un babycook pour la préparation des aliments d’un bébé
Votez

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )