Cancer de l’utérus : les signes qui ne trompent pas

Vous êtes ici : / Blog / Sexe / Cancer de l’utérus : les signes qui ne trompent pas

Le cancer du col de l’utérus est une pathologie qui touche de nombreuses femmes. Elle se développe dans les cellules du col utérin. Il importe de la dépister pour pouvoir la soigner le plus rapidement possible. Cet article en dit plus long sur les symptômes du cancer de l’utérus.

Cancer de l'utérus : les signes qui ne trompent pas

Les signes de la maladie

Les manifestations du cancer de l’utérus ne sont pas toujours évidentes. En effet, cette pathologie se présente sous des signes qui laissent penser que la personne est atteinte d’une autre maladie. Cependant, il importe de faire attention aux symptômes, car certains d’entre eux annoncent que la pathologie est déjà à un stade avancé.

La patiente peut ressentir des douleurs aux jambes et il s’agit là d’un signe qui indique que le gonflement utérin conduit à l’entrave du flux sanguin. Les gênes au niveau des jambes sont ressenties lorsque la maladie en est encore à la première phase.

Ensuite, il y a les brûlures qui se ressentent au moment d’uriner. Ici, il est possible de diagnostiquer la maladie en faisant un bilan des urines. Le mieux est de consulter directement un spécialiste.

En outre, il y a aussi les rapports sexuels sanguinolents. Effectivement, il se peut que la partenaire saigne après le sexe. Au fur et à mesure, ils sont de plus en plus abondants et c’est un signe alarmant indiquant que la maladie est dans la phase terminale et qu’elle commence à comprimer les vaisseaux sanguins.

La manifestation systémique du cancer de l’utérus

Dans certains cas, d’autres maladies peuvent accompagner ce cancer. C’est aussi une des manifestations du cancer de l’utérus. Ces maladies apparaissent là où le cancer du col se développe. À noter qu’une diffusion hématogène est tout de même rare lors de la première phase de la maladie.

Une fois que la pathologie se propage, les tumeurs peuvent attaquer le système sanguin et toucher les tissus et les organes divers. En cas de métastase osseuse, la patiente aura mal aux os et ces derniers sont susceptibles de se fracturer.

La patiente a du mal à respirer correctement en cas de métastase pulmonaire. Elle peut s’essouffler facilement et cracher du sang. À noter que si la maladie atteint le foie, la patiente pourra souffrir de jaunisse. Son système immunitaire faiblira, d’où le risque de finir dans le coma si aucun médecin n’intervient rapidement.

Il se peut aussi que le cancer de l’utérus affecte le fonctionnement du cerveau. Ainsi, le malade pourra avoir des migraines récurrentes et peut même être sujet à des vomissements. Les troubles de l’équilibre ne tarderont pas à apparaître. À terme, le cancer conduit la patiente à perdre l’appétit et à être anémiée. Des infections secondaires peuvent aussi voir le jour.

D’autres signes du cancer de l’utérus

Le cancer du col de l’utérus peut s’annoncer de manières différentes. Il peut se manifester par des menstruations irrégulières. Les pertes abondantes peuvent également traduire le développement de cellules cancéreuses. La nausée et la perte de poids s‘ajoutent à cette liste. Ce ne sont pas de simples soucis gynécologiques. Effectivement, ils peuvent dissimuler un problème plus grave.

Article connexe :

5 plantes contre les troubles gynécologiques !

Comment lutter contre la sécheresse vaginale ?

Cancer de l’utérus : les signes qui ne trompent pas
Votez

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )