Changement des règles après 40 ans : ce qu’il faut connaître

Vous êtes ici : / Blog / Sexe / Changement des règles après 40 ans : ce qu’il faut connaître

Généralement à 40 ans, on ne parle pas encore de ménopause. Par ailleurs, à cet âge-là, les femmes remarqueront certains changements notamment au niveau de leurs règles. Sachez alors que les hormones y jouent un rôle important et modifient la quantité, le flux, la fréquence et les douleurs liées aux menstruations. Voyons comment ces changements vont se manifester.

Changement des règles après 40 ans : ce qu'il faut connaître

Un petit rappel

Les règles apparaissent à l’âge de la puberté, généralement entre 11 et 13 ans chez les jeunes filles. À part  la période de grossesse, elles feront partie intégrante de la vie de la femme, chaque mois jusqu’à la ménopause qui arrivera vers 50 ans. Les fluctuations hormonales apportent plusieurs changements au corps féminin, vous l’aurez sans doute remarqué tout au long des années passées. Elles se manifesteront vers la quarantaine alors même que la femme n’est pas encore en période de ménopause. Ci-après les différents types de ressenti.

La fréquence des menstruations diminue

Une fois cette limite d’âge atteinte, le moment est venu pour le corps de la femme de se préparer à entrer en ménopause. Cette période est transitoire et peut s’étendre jusqu’à cinq ans environ. La fréquence des règles diffère de ce que l’on a l’habitude de voir. Elles deviennent irrégulières, parfois beaucoup plus espacées et avec le moindre flux.

Dans de rares cas, elles sont plus abondantes et fréquentes. Il se peut que le cycle menstruel  s’interrompe au moins une fois. Mais cela ne signifie pas que la ménopause s’est installée. Cette dernière arrive seulement lorsque vous aurez compté une année entière sans vos menstruations. Il s’agit en fait, d’un début de détérioration de la qualité des œufs produits par les ovaires.

Les douleurs des règles s’accentuent

Les douleurs prémenstruelles se font beaucoup ressentir en raison d’une montée des fluctuations hormonales notamment l’œstrogène et la progestérone. Cela dit vous ressentirez des douleurs abdominales, maux de tête et aurez des sautes d’humeur intenses. Quelques-unes connaîtront des vomissements. Certaines femmes seront même déprimées. Dans ces circonstances, il est nécessaire de consulter un médecin pour apaiser votre malaise. Sachez quand même que ces maux diminueront à mesure que la ménopause s’approche. Alors prenez courage, toutes les femmes passent par cette étape, et cela va finir par s’arranger.

Même symptômes que la puberté

En effet, au moment de la puberté, les changements hormonaux ont provoqué des signes comme les bouffées de chaleur ou encore les sueurs nocturnes. Cependant ces mêmes symptômes reviennent vers la quarantaine. L’une des choses qui marquent la puberté également est la possibilité de tomber enceinte en cas de rapport non protégé. Il faut alors noter que le principe est le même à quarante ans. En effet, vous pourriez encore enfanter, et si ce n’est pas ce que vous souhaitez, prenez donc les précautions nécessaires en recourant aux méthodes contraceptives ou aux préservatifs. Il est possible que beaucoup d’autres types de changements inexpliqués concernant votre cycle menstruel apparaissent. Si tel est le cas, faites-en part à votre médecin ou gynécologue.

Article connexe :

Les méthodes naturelles pour mieux vivre la ménopause !

Comment éviter les bouffées de chaleur ?

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )