Comment reconnaitre un bon déodorant ?

Vous êtes ici : / Blog / Bien-être / Comment reconnaitre un bon déodorant ?

Le déodorant était considéré comme étant une formule basique qui ne semblait pas être efficace par rapport à la sudation et aux odeurs. Depuis, le temps s’est écoulé et de nouveaux produits ont fait leur apparition. Cet article permet de reconnaitre un déodorant digne de ce nom.

Comment reconnaitre un bon déodorant ?

Bon déodorant : contre les auréoles et les bactéries

Le déodorant est utilisé pour lutter contre la formation des auréoles disgracieuses sur les habits. Il recourt à d’autres actifs, dont les minéraux et les végétaux pour une meilleure absorption de l’humidité. En effet, il n’est pas rare de trouver un déodorant qui se compose de talc, de maïs, d’oxyde de magnésium ou encore de perlite. Ces derniers agissent à l’image de petites éponges qui absorbent la sueur.

En outre, un déodorant efficace neutralise les microbes à la surface de l’épiderme. Ces derniers sont responsables des mauvaises odeurs. Les déodorants à formule bio se composent aussi d’huile essentielle de romarin, de palmarosa ou encore de girofle… qui combattent activement les bactéries. Il en est de même pour le caprylate et l’alcool.

Un bon déodorant : doux pour la peau

Avant, l’important était surtout de trouver un déodorant qui masque les odeurs grâce à son parfum. Actuellement, il est surtout essentiel d’acheter un produit qui sente bon, mais qui n’agresse pas la peau. Pour ce faire, il est possible de se tourner vers les déodorants qui se composent en majeure partie de produits naturels et qui soient efficients contre les effluves.

Les personnes ayant une peau sensible ne doivent en aucun cas opter pour des produits composés d’alcool et de gaz propulseurs. Il est mieux de privilégier un déodorant qui soit exempt d’huiles essentielles, car ces dernières sont parfois irritantes. Ceux qui contiennent du bisabolol, de l’eau thermale et de la glycérine sont à préférer.

Les substances absentes d’un bon déodorant

Dans le choix d’un déodorant, il vaut mieux éviter les déodorants qui contiennent du sel d’aluminium. Ils peuvent augmenter le risque de cancer du sein. Toutefois, il n’est pas évident de déterminer si un déodorant contient du sel d’aluminium ou non, mais pour en être sûr, il est conseillé de se référer à la liste des ingrédients. Le sel d’aluminium figure sous le nom d’ « aluminium chlorohydrate » ou « aluminium zirconium pentachlorohydrate ».

De même, il est préférable de se passer des déodorants contenant du propylparaben et du cyclopentasiloxane.

La pierre d’alun naturelle est constituée de sulfate de potassium. Elle est parfois utilisée à l’état pur, mais peut aussi se retrouver dans la composition de certains déodorants. Elle est vendue dans les pharmacies, mais force est de constater que cette pierre contient des sels d’aluminiums, même en quantité réduite, il est donc mieux de ne pas y recourir.

Déodorant : spray, stick ou bille ?

Le déodorant spray représente actuellement 60% des ventes. Il a un effet fraicheur instantané, mais son efficience est limitée. De plus, il n’est pas facile à transporter, car il ne passe pas inaperçu. Pour sa part, le déodorant bille est plus apprécié du fait de sa taille réduite. Il se place aisément dans un sac à main et sèche en quelques secondes. Quant au déodorant en stick, il est similaire au déodorant à bille et ne laisse aucune sensation humide sur l’épiderme. Il s’adapte à la peau rasée et ne laisse aucune trace.

Article connexe :

Quelle huile  utiliser pour le corps ?

Comment choisir un soin après-solaire ?

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )