Combattre la maladie de Crohn par une alimentation équilibrée

Vous êtes ici : / Blog / Nutrition / Combattre la maladie de Crohn par une alimentation équilibrée

La maladie du Crohn est une maladie provoquant des inflammations chroniques dans l’appareil digestif, causant des diarrhées et/ou des douleurs abdominales. Pour lutter contre ce problème sanitaire, adopter une alimentation saine et équilibrée peut aider.

CrohnLe régime à adopter

Même s’il existe de nombreux médicaments pour lutter contre cette maladie, les traitements chimiques pouvant entrainer des effets indésirables sont quasi-systémiques. Alors, autant profiter des produits de la nature, pour atténuer les inflammations et éviter toute autre complication.

Les aliments à privilégier

Les légumes doivent bien épluchés et leurs graines bien retirées. La cuisson ne doit pas être négligée. De préférence, il faut varier la consommation de légume sauce et favoriser le jus. Il faut également diminuer la quantité de sel dans chaque mets. Pour les fruits, leur apport riche en vitamines et en minéraux est ce dont l’organisme a le plus besoin. Consommez régulièrement des bananes mures,  melons,  pommes sans pelure et des fruits en conserve. Les jus de fruits sont également à privilégier, sauf le jus de prune. Pour les viandes et les fruits de mer, la volaille, le poisson, les œufs ou les tofus, la bonne cuisson est aussi d’une grande importance. La préparation doit être sans matière grasse ou vraiment  à faible quantité.

En ce qui concerne les produits céréaliers, il est essentiel de privilégier ceux qui sont à base de farine raffinée ou farine blanche, comme le pain, les céréales, les craquelins ou les pâtes. Pour les produits laitiers, consommez des aliments à faible MG pour faciliter la digestion (fromage, du yaourt, de la crème glacée ou du lait écrémé). Pour les boissons, le thé sans caféine, le café décaféiné, les boissons gazeuses et sportives restent sans risque pour les tubes digestifs. Toutefois, il est préférable de boire de l’eau et de respecter la quantité de 1,5 litre par jour.

Les aliments déconseillés pour endiguer la maladie de Crohn

En cas de phase active de la maladie de Crohn, il est important de calmer les inflammations douloureuses au niveau de l’estomac ou de l’intestin. Le mieux est alors d’adopter une diète hyporésiduelle au  quotidien.

Il est recommandé d’éviter de manger des légumes crus. Les aliments riches en fibres et qui fermentent sont déconseillés, comme les choux, les haricots, les oignons, les agrumes, les betteraves, le brocoli, les épinards et même les piments. Pour les fruits, s’abstenir de manger cru est aussi essentiel. La consommation de baies sèches telles que les noix, noisettes ou cacahuètes, peuvent aggraver les inflammations digestives et causer des brûlures d’estomac. Pour les viandes et les substituts, les matières trop riches et difficiles à mâcher sont déconseillées à l’instar des charcuteries, saucisses à hot-dog,  viandes panées et froides et des œufs sur plats.

Quant aux produits céréaliers, ceux qui possèdent une teneur élevée en fibres sont à éviter : le pain, les craquelins, le bagel ou les biscuits apéritifs. Les céréales à base de blé entier ou de noix ou encore de graines sont aussi à éviter. Pour les produits laitiers, les yaourts brassés avec des fruits et des fruits secs sont à écarter des menus, tout comme la consommation régulière de crème glacée  et de lait entier. La prise de boissons caféinées et alcooliques est  également à suspendre pendant un certain temps, car elles  peuvent aggraver le cas de diarrhée.

A lire également :

Zoom sur les vertus de la spiruline

Pourquoi consommer bio ?

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )