Comprendre et se débarrasser de ses varices

Vous êtes ici : / Blog / Santé / Comprendre et se débarrasser de ses varices

Les varicosités sont ces petits vaisseaux sanguins déformés qui apparaissent à travers la peau, particulièrement sur les cuisses et les jambes. Elles concernent environ une femme sur trois, mais touchent également les hommes. Actuellement, vous pouvez les soigner grâce à des traitements spécifiques ayant fait leurs preuves.

varices

Les causes et les facteurs favorisant la complication des varices

Jusqu’à présent, les médecins ne parviennent pas encore à déterminer la cause exacte des verrucosités, du fait de la complexité du système circulatoire et des veines. Il est en revanche connu que ce trouble est la conséquence de veines dilatées qui nuisent à la bonne circulation sanguine.

Chez une personne atteinte de ce trouble, les veines ne peuvent plus renvoyer le sang vers le haut, car les valvules s’affaiblissent. Lorsque ces membranes souples sont altérées, le sang tend à s’accumuler dans les cuisses ou dans les jambes, ce qui fait apparaître les varices.

Il faut comprendre que certains facteurs peuvent accélérer son développement. En effet, les femmes enceintes sont souvent victimes de ces désagréments, à cause des modifications hormonales durant cette période.

Rester debout ou assis trop longtemps est également un facteur de complication. Les veines ne jouent en effet pas correctement leur rôle lorsqu’on est en position statique. Ainsi, le sang stagne plus rapidement, ce qui entraîne l’apparition de varices.

Il est à noter par ailleurs que ces dernières sont plus fréquentes avec l’âge et demeurent plus courantes chez les femmes. Dans certains cas rares, les varicosités peuvent provoquer des troubles de santé plus graves comme des tumeurs.

Les principaux symptômes des varices

En général, les varices forment un réseau de vaisseaux sanguins fins et bleuâtres. Elles peuvent cependant se manifester comme de grosses veines en saillie lorsqu’elles se situent dans le pli des genoux. Cette affection n’est pas douloureuse dans la plupart des cas, mais s’accompagne d’une sensation de lourdeur au niveau des jambes. À cela s’ajoute le gonflement inesthétique des chevilles.

Dans le pire des cas, la peau se décolore, s’irrite et provoque des démangeaisons persistantes. En outre, des ulcères cutanés surgissent aussi dans les cas les plus graves. Pour remédier à tous ces désagréments, il est primordial de recourir à un diagnostic appelé phlébologique. À partir de cet examen, le médecin propose les solutions pour éliminer ou au moins atténuer les varices.

Les traitements les plus sollicités actuellement

Si les varicosités ne sont pas très profondes et petites, il est possible de recourir à la technique d’injection de produit sclérosant. Elle consiste à boucher les veines avec ce liquide spécifique. Cette solution reste indolore et ne présente aucun effet secondaire. Dans certains cas de varices plus grosses, le médecin peut aussi encourager à choisir la chirurgie ou le stripping, une méthode qui s’effectue sous anesthésie. Lors de cette intervention, le but est de sectionner la veine endommagée et de l’enlever au moyen d’un crochet. Après l’opération, environ trois semaines de repos sont nécessaires pour limiter les efforts.

Pour les personnes qui souhaitent privilégier les solutions naturelles, ils existent également des plantes favorables au bon fonctionnement du système vasculaire. Les plus connus d’entre eux sont la vigne rouge et le marron d’Inde à prendre sous une forme en gélule, en tisane ou en gel.

Des méthodes thérapeutiques sont aussi disponibles telles que la chirurgie au laser ou la chirurgie par endoscopie veineuse. La première est préconisée surtout pour les petites varices, alors que la seconde est indiquée pour les varicosités plus complexes présentant une formation d’ulcères de la peau.

A lire également :

Comment expliquer la prise de poids durant la ménopause ?

Tout savoir sur le déo bio

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )