La contraception au masculin

Vous êtes ici : / Blog / Sexe / La contraception au masculin

Les hommes ont aussi droit à leurs contraceptifs. Cela ne concerne pas uniquement le préservatif. En effet, il y a de nombreuses options qui viennent en complément de celui-ci pour permettre aux hommes de se protéger. Voici quelques points essentiels sur le sujet.

Le préservatif avant tout

Bien qu’il ne soit pas seul, actuellement c’est le numéro un. Le préservatif est une contraception naturelle qui permet aux hommes de se tenir loin des grossesses non désirées. Il leur donne aussi la possibilité de se prémunir des infections sexuellement transmissibles. C’est la méthode la plus simple et la plus connue disponible sur le marché. Une chose est sûre : le préservatif est efficace contre tous les risques. Qui plus est, comparé aux autres techniques, il ne coûte pas cher.

La vasectomie : une méthode radicale

De nombreux pères ne veulent plus avoir d’enfants. Parfois, il s’agit aussi d’une décision de couple. Dès lors, les partenaires optent pour cette méthode définitive pour stériliser le mari. La vasectomie est irréversible. L’objectif de l’opération est celui de bloquer les canaux qui acheminent les spermatozoïdes au liquide séminal. Cette intervention est considérée comme non réversible, car même si les canaux sont à nouveau perméables, cela ne peut pas restaurer la fécondité.

Une contraception hormonale pour les hommes ?

Qui l’eût cru ? Les hommes peuvent également prendre des contraceptifs hormonaux et c’est là une alternative aux préservatifs qui semble intéressante. Cela consiste en l’injection d’hormones et ce, de manière hebdomadaire. La mixtion contient de la testostérone et des progestatifs. La cure est normalement efficace dès le premier trimestre. D’ailleurs, les hormones mâles fonctionnent plus rapidement que les hormones chez la femme.

Toutefois, cette méthode a également ses avantages et ses inconvénients. Déjà, il faut noter que le traitement ne présente aucun risque sur le comportement sexuel. En outre, les effets ne sont pas aussi importants que ceux des contraceptifs féminins. Force est quand même de constater que quelques effets indésirables peuvent être constatés. Il se peut que le patient présente des acnés ou qu’il ait une peau qui devienne grasse. Parfois, quelques modifications sont perceptibles au niveau du sang. Sinon, les équipes ont préféré stopper le traitement, car chez certains, il a développé l’hypersexualité. Chose qui a conduit les individus à avoir des désirs sexuels trop importants.

La contraception thermique pour les hommes

C’est une méthode qui fait que la chaleur s’alterne avec la spermatogenèse. Il suffit alors de porter un slip spécial pour placer les testicules plus haut. Ils seront à la même température du corps et donc, à 37 °C. Ce slip chauffant produit ses effets dès les 3 premiers mois. Cependant, il faut l’avoir sur soi dans la journée, et ce, pendant 15 heures par jour.

Opter pour le Vasalgel

Il s’agit d’une contraception qui est célèbre depuis des années. C’est un gel polymère que le médecin injecte au niveau du canal déférent. Afin de faire voir apparaitre les effets du gel, une deuxième injection s’avère nécessaire. Au départ, les tests effectués sur ce gel ont été faits sur des singes. Les essais sur les hommes étaient prévus en 2018.

Article connexe :

Êtes-vous addict au sexe ?

Les effets du tabac sur notre sexualité !

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )