Coronavirus : les personnes les plus vulnérables

Vous êtes ici : / Blog / Santé / Coronavirus : les personnes les plus vulnérables

Plus de 1, 3 millions sur 4 millions de personnes infectées et testées positives au nouveau virus Corona ont pu guérir. Cependant, cette pandémie, qui reste jusqu’à présent incontrôlable, continue de sévir et de faire des victimes. Les personnes dites « vulnérables » sont les plus enclines à développer une forme grave de la maladie. Pour savoir si vous êtes concerné, focus sur les indices de vulnérabilité ainsi que les bons gestes pour se protéger du coronavirus.

Coronavirus : les personnes les plus vulnérables

Les personnes les plus vulnérables au coronavirus

L’annexe 6 de l’ordonnance 2 COVID-19 précise que les personnes âgées de plus de 65 ans peuvent développer une forme sévère du coronavirus. Cette annexe renseigne également sur les facteurs aggravants la maladie Covid-19. Elle cite notamment les maladies telles que le cancer, le diabète, une faiblesse immunitaire (due à une maladie ou encore à un traitement), l’hypertension artérielle, les maladies cardio-vasculaires ainsi que les maladies chroniques des voies respiratoires.

Les personnes en surpoids sont vulnérables au coronavirus

Les individus en surpoids font également partie des personnes vulnérables au coronavirus.

Les récentes études ont en effet démontré que les sujets atteints d’obésité présentent un risque accru de développer une forme sévère de COVID-19. Ce qui n’est guère étonnant vu que l’obésité favorise d’autres maladies comme l’hypertension, le diabète sucré, les maladies cardiovasculaires ou encore l’hypertension artérielle.

Les personnes obèses pouvant développer les formes graves de COVID-19 ont un indice de masse corporelle supérieur (IMC) à 40 kg/m2, qu’elles aient ou non une maladie préexistante.

Comment les personnes vulnérables doivent-elles se protéger ?

Les mesures qui suivent s’appliquent aux adultes de 65 ans atteints d’une maladie, chronique ou non :

  • Respect des règles d’hygiène et de conduite : les endroits très fréquentés (transports publics, les gares, etc.) doivent être évités, de même pour les heures de pointe (trafic pendulaire, courses le samedi, etc.).
  • Respect de la distance de sécurité avec autrui (de 2 mètres au moins) : il faut également éviter tout contact avec les autres pour ne pas courir de risques inutiles.
  • Pour les courses, commandez via internet ou par téléphone (à noter qu’il est aujourd’hui possible de trouver des services de soutien sur internet, à la commune ainsi qu’auprès de différentes organisations).
  • Rendez-vous professionnels et privés uniquement via un moyen de communication indirect : Skype, ligne téléphonique, etc.

Les personnes qui présentent un ou plusieurs symptômes relatifs au coronavirus tels des maux de gorge, une toux sèche, des difficultés à respirer, une sensation de fièvre, une perte soudaine du goût/de l’odorat ou encore des douleurs musculaires doivent appeler tout de suite un médecin ou se rendre à un hôpital, et ce, même le week-end. Elles doivent également déclarer leur vulnérabilité face au coronavirus pour pouvoir suivre un traitement adéquat.

Les salariés vulnérables en raison d’une pathologie préexistante doivent bénéficier de la protection de leur employeur. Le Conseil fédéral a tenu à préciser la prise en compte de ces aspects depuis le 16 avril. Toutes les informations relatives à ces mesures préventives s’appliquent également à toutes les écoles et à tous les établissements.

Article connexe :

Coronavirus et huiles essentielles

Le savon contre le coronavirus !

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )