Dangerosité des régimes : une controverse qui n’est pas prête à s’arrêter

Vous êtes ici : / Blog / Bien-être / Dangerosité des régimes : une controverse qui n’est pas prête à s’arrêter

Devenu un modèle désagréable pour la santé, le surpoids est un fléau concernant plus de 30 % de la population française. Et plus les concernés augmentent en nombre, plus les régimes amaigrissants connaissent un succès fou. Avec des régimes draconiens au programme, le corps subit rapidement des transformations quasi-miraculeuses. D’après l’Anses (Agence de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, les régimes sont dangereux pour la santé. Eludons cette question à travers ce texte.

régimes

Un bien déguisé pour le mal

Présenté tel qu’il est, le régime est connu comme étant une formule miraculeuse. Mais cet atout est déguisé. En effet ? Les régimes sont contre-productifs. Ils promettent la perte de poids et c’est le cas. Pourtant ? Une fois ils sont arrêtés, la reprise de poids est souvent inéluctable. C’est ce que l’on appelle l’effet yoyo. Le régime prive l’organisme de nutriments dont il a besoin. Et dès que le régime est fini, ce dernier va faire des stocks. Il prévient alors les manques à venir. Et plus on veut en perdre des kilos, plus on va en reprendre, car l’organisme va tout faire pour combler le manque. Et les régimes restrictifs sont les plus à craindre. Ils font fi de certaines familles d’aliments. Ils privilégient alors une famille spécifique (régime soupe, régime citron, etc.). Or le corps a besoin de nutriments complets. Si ces régimes sont efficaces sur le court terme, ils restent néanmoins très désaxés. Et le pire à craindre demeure les effets directs sur le corps : problèmes osseux, rénaux, cardiaques et hépatiques.

Sur la psychologie

Les régimes amaigrissants causent la dépression et la perte de l’estime de soi. Les régimes présentés dans les magazines et prônés par la plupart des publicités sont inefficaces. Après la perte, la reprise. La personne se retrouve de ce fait dans un cercle vicieux éternel. Après avoir essayé un régime, le prochain ne marche pas. Difficile de ne pas perdre l’estime de soi et de tomber dans la dépression. De plus, les personnes s’adonnant à ces régimes ne sont pas en mesure de définir leurs besoins. Elles suivent tout simplement ce qui leur est dicté. C’est plus un message subliminal que des conseils, car certaines femmes qui n’ont même pas besoin de régime en font. La raison ? Nous avons tous actuellement peur du surpoids.

Que faire ?

Dire non au régime n’est pas obligatoire. Avec du recul et de l’attention, le régime est conseillé. Un régime minceur doit être choisi avec précaution et avec des conseils médicaux. Si on n’en a pas besoin, on n’en fait pas tout simplement. Si vraiment vous avez envie de perdre du poids, rien ne vaut les aliments brûleur de graisses, les repas équilibrés et une pratique sportive régulière. Les régimes trop restrictifs et qui privent le corps de plusieurs nutriments indispensables sont déconseillés. Le corps doit rester en équilibre tout en éliminant le surplus. Le but est donc de ne pas se priver, mais de restreindre la quantité de certains aliments.

Article connexe :

Comment maigrir avec la marche rapide ?

Prise de poids durant la ménopause : Comment y remédier ?

Dangerosité des régimes : une controverse qui n’est pas prête à s’arrêter
Votez

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )