L’érythème fessier : connaitre ses causes et éviter une récidive

Vous êtes ici : / Blog / Bébé - Maman / L’érythème fessier : connaitre ses causes et éviter une récidive

Il n’est pas rare de voir les fesses de bébé prendre une couleur rouge. Elles s’irritent et cela signifie que le petit est en proie à un érythème fessier. Cette maladie a de nombreuses causes et les signes sont plusieurs. Il est pourtant possible de la prévenir et de la soigner.

L’érythème fessier : explications

C’est un mal qui est également connu sous l’appellation « fesses rouges ». C’est une irritation qui atteint le nourrisson et qui est néanmoins fréquente. Cette affection survient lorsque le bébé est âgé de 7 mois et continue jusqu’au 12e mois. Il ne faut pas oublier que la peau d’un bébé est beaucoup plus fine et que ses glandes sébacées sont encore immatures. En outre, il n’y a pas assez de films lipidiques pour assurer la protection de la couche cornée. C’est pourquoi la peau d’un bébé se dessèche rapidement du fait des irritations et des frottements.

Quelles sont les origines de l’érythème fessier ?

Les produits composant la plupart des langes sur le marché sont une des causes majeures de l’érythème fessier. Ils contiennent souvent des pesticides qui agressent la peau délicate des bébés. Il convient alors de se renseigner minutieusement auprès d’un pharmacien par exemple avant d’en acheter. Par ailleurs, les fesses du nourrisson ne supportent pas l’exposition à l’urine et aux matières fécales trop longtemps. Pour éviter ces problèmes de macération et d’inflammation, veillez à changer régulièrement les couches de votre enfant.

Sinon, l’érythème fessier peut aussi provenir de l’usage de soins agressifs tels que les laits parfumés et les lingettes alcoolisées. À cela s’ajoutent les négligences en termes d’hygiène surtout lorsque le petit a une diarrhée ou des infections rhino-pharyngées.

Les signes de l’érythème fessier

Pour guérir l’érythème fessier, il est recommandé d’appliquer une couche de pâte à l’eau. Ce soin est enrichi en eau thermale et permet de défendre l’épiderme contre les selles acides. Il est également envisageable de recourir à un soin composé de zinc. Ce dernier est à étaler au bas des fesses. La pommade sera un moyen efficace de protéger la peau du nourrisson contre les frottements de la couche.

Dans le cas où l’érythème fessier persiste même après 2 jours de traitement, il est mieux de prendre rendez-vous avec le pédiatre pour anticiper les complications. Cela peut éventuellement s’agir d’une mycose.

Pour éviter les récidives de l’érythème fessier

Bien que l’érythème fessier se soigne, il est encore plus important d’éviter les récidives. Il est primordial de changer bébé dès que la couche se remplit un peu ou après les selles. En une journée, il est recommandé de le faire jusqu’à 8 fois.

Pour le bain, il faut faire usage d’un savon surgras qui soit présenté sous forme de pain ou de liquide. Après cela, il faut sécher la peau de bébé en la tamponnant délicatement. Par ailleurs, le talc est à proscrire, car il peut constituer un facteur de macération de la peau de bébé. Il est conseillé autant que possible de laisser ses fesses à l’air libre pour que sa peau puisse respirer.

Article connexe :

Comment faire la toilette de bébé ?

Les dangers du tabagisme pour votre bébé !

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )