Traitement anti-acné : les bons gestes en été

Vous êtes ici : / Blog / Beauté / Traitement anti-acné : les bons gestes en été

De nombreuses personnes se demandent s’il est possible de soigner la peau acnéique durant l’été, étant donné qu’un traitement à base d’isotrétinoïne ou de tétracyclines fragilise l’épiderme sous l’effet des UV. À ce sujet, les experts proscrivent un tel soin et privilégient la protection solaire. Éclairage.

Causes de l’hypersensibilité de la peau en été

De nombreux médicaments anti-acnés sont photosensibilisants pour les zones exposées au soleil : le visage, les mains, l’avant-bras et les épaules. Ces derniers risquent des éruptions cutanées pouvant s’étendre sur l’ensemble du corps. Les agents actifs tels que l’isotrétinoïne et les tétracyclines dans certains produits favorisent cette hypersensibilité. Dans ce cas, il est primordial d’adopter les bons réflexes avant un bronzage lorsque la peau est de type acnéique.

Utilisation d’une protection solaire

Comme il est illusoire d’interdire aux personnes de s’exposer au soleil, la solution est alors d’utiliser une crème solaire à indice de protection élevé (50). Ce produit est à appliquer 15 à 30 minutes avant une promenade estivale, puis toutes les deux heures. En même temps, il est possible de poursuivre le traitement contre l’acné, à condition de demander l’avis d’un dermatologue. Ce dernier peut en préconiserun à base d’acides de fruit ou de peroxyde de benzoyle.

Une crème composée d’Erylik, de panoxyl et d’effacné, par exemple est photosensibilisante. Cependant, il faut l’utiliser exclusivement le soir. Le matin un écran solaire suffit.De ce fait, il y a peu de risque de fragilisation cutanée. Toutefois, ce type de formule est proscrit pour les personnes qui envisagent de pratiquer un sport nautique durant les vacances.

Protéger, hydrater… la peau acnéique

La peau à tendance acnéique encourt des risques de dépigmentation par le soleil, surtout ses parties à lésion cicatricielle. Dans ce cas, se protéger avec un t-shirt et chapeau est essentiel. Toutes personnes souffrant d’acné doivent également éviter les expositions au soleil entre 12 et 16h. Elles doivent emporter nécessairement dans leur sac, une crème hydratante et solaire, où qu’elles aillent. En fait, une hydratation cutanée plusieurs fois par jour est inévitable, quel que soit le type de peau. Le choix du cosmétique se fait en fonction de la texture prescrite (plus ou moins grasse).

Il est par exemple possible d’associer des antibiotiques locaux à une crème hydratante pour traiter l’acné. Ces médicaments se vendent sous forme de gel, de lotion et de crème (érythromycine, clindamycine…).Ils s’appliquent généralement le soir dans un délai limité afin d’éviter l’antibiorésistance.

Les traitements autorisés

Dans la plupart des cas, le traitement de l’acné par voie orale n’est pas compatible avec les expositions solaires. Cependant, un médicament à base de zinc peut toujours être pris durant l’été, à condition d’être associé aux soins locaux. Néanmoins, son efficacité est amoindrie au cours de cette saison et il ne convient qu’à une peau à l’acné légère. Les boutons sévères ne se soignent qu’à travers une formule à base d’isotrétinoïne. Pourtant, ce type de produit renforce la fragilisation cutanée sous l’effet des rayons UVA et UVB. L’épiderme s’affine et subit les coups de soleil.

Pour éviter cela, le médecin préfère prescrire les antibiotiques aux sels de zinc ou l’utilisation d’une crème solaire à spectre large et indice élevé.

A lire également :

La nutricosmétique, connaissez-vous ?

Enquête spéciale sur les Déodorants bios !

Traitement anti-acné : les bons gestes en été
Votez

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )