Fer, Magnésium, Iode, Vitamine D, Calcium : 5 carences alimentaires très connues

Vous êtes ici : / Blog / Nutrition / Fer, Magnésium, Iode, Vitamine D, Calcium : 5 carences alimentaires très connues

Des sensations douloureuses sur les articulations ou des muscles, des crampes musculaires répétées ou encore un harassement continuel ? Voyez si leur origine serait un déséquilibre alimentaire. Une insuffisance en apports vitaminiques, fer ou tous autres oligo-éléments indispensables au bon fonctionnement de l’organisme pourraient être pointés du doigt.

Le manque en magnésium

Le magnésium agit en parallèle avec le calcium. Il permet au corps de mieux ingérer ce dernier. Cet élément constitue, également un puissant allié contre le stress. Une insuffisance en magnésium se concrétise par des douleurs dans les articulations et des tremblements des paupières. Parfois, la personne présente aussi une grande fatigue.

L’apport en magnésium s’effectue au moyen de l’alimentation. Il s’agit de consommer par exemple, davantage de bigorneaux ou de cacao.

La carence en Iode

L’iode est un élément participant activement à la phase synthétique des hormones de la thyroïde. Son apport est particulièrement requis chez les femmes allaitantes et enceintes. Le manque en iode est la cause de l’apparition de l’hypothyroïdie. Cela influe aussi sur la capacité cérébrale. Une personne présentant une carence en iode peut souffrir de troubles de la mémoire.

Pour éviter la survenue de tels soucis, il importe de consommer des aliments renfermant une forte teneur en iode. Ceux-ci incluent notamment les œufs et certains fruits de mer.

L’insuffisance en vitamine D

La vitamine D constitue un élément crucial aidant à absorber les minéraux, à l’exemple du phosphore et du calcium. Elle participe en outre, à la prévention d’un certain nombre de maladies. Le manque en vitamine D se voit à travers un assèchement de la surface cutanée, une fatigue continuelle — même si la personne n’a fourni aucun effort physique ou mental — et des crampes. Les muscles s’affaiblissent.

Certains aliments permettent de prévenir cette carence. Il s’agit notamment du jaune d’œuf, du foie gras ou de certains fruits de mer. Le soleil apporte également les besoins en vitamine D. Sachez tout de même qu’une exposition trop longue brûle la peau et pourrait causer de graves maladies ou sécheresses cutanées.

L’insuffisance en calcium

Le calcium contribue énormément à la bonne édification des os chez le bébé. Chez les adultes, il permet de solidifier les tissus osseux. Une insuffisance en calcium se traduit par des changements au niveau osseux ou une détérioration de la substance osseuse. Afin d’y remédier, il convient de privilégier entre autres, les aliments à base de lait, le poisson et les légumes verts.

Le manque de fer

Le fer est un élément incontournable puisqu’il aide à l’élaboration de l’hémoglobine. Cette dernière permet de faciliter le transport d’oxygène dans les vaisseaux sanguins. Chez les adultes, l’apport journalier est d’environ 16 mg/j pour une femme, et 9 mg/j pour un homme.

Lorsqu’une personne présente une énorme insuffisance en fer, ses cheveux deviennent secs et ses ongles se cassent sans encombre. Dans des cas graves, cela se traduit par une anémie, des vertiges, une pâleur ou une fatigue intense.

Pour y faire face, consommez fréquemment des aliments riches en fer : crustacés, viande rouge. En cas d’anémie, consultez un spécialiste. Il saura ordonner des traitements plus prolongés.

Article connexe :

 Top 10 des éléments qui font du bien à la santé !

Végétariens et végétaliens : Comment éviter la carence en vitamine B12 ?

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )