Grossesse et tabagisme : un effet néfaste sur le poids du bébé !

Vous êtes ici : / Blog / Santé / Grossesse et tabagisme : un effet néfaste sur le poids du bébé !

Toutes les mamans ou futures mères le savent : fumer pendant la grossesse est extrêmement dangereux pour l’enfant. Cependant, certaines femmes, même si elles ont conscience des risques, ne sont pas capables ou ne veulent pas arrêter le tabac. En plus de ses effets négatifs sur le nourrisson (malformation cardiaque, grossesse extra-utérine, fausse couche, mort subite…), sachez que ce dernier est sérieusement pernicieux pour le poids du bébé !

Une étude inquiétante montre les effets du tabac sur le développement retardé du bébé

371 femmes enceintes fumeuses ont fait l’objet d’une étude menée par les scientifiques de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris (AP-HP). Parmi elles, 192 ne consommaient pas plus de 5 cigarettes par jour, 122 fumaient 5 à 10 cigarettes quotidiennement, 37 consommaient 10 cigarettes ou plus par jour et 20 ont arrêté le tabac.

Le bilan de cette étude a montré que la perte pondérale moyenne de naissance était de 228 grammes pour les nourrissons des 192 femmes comparés aux poids de naissance des bébés des 20 femmes qui ont arrêté de fumer. Pour les 122 femmes, la perte pondérale du bébé était de 251 grammes. Pour 10 cigarettes et plus, elle était de 262 grammes.

Un rapport corrélé entre la diminution de masse du nourrisson et le nombre de cigarettes fumées

Cette étude a donc montré l’ultime danger du tabac pour les nourrissons en matière de poids à la naissance. De plus, le retard de développement intra-utérin est 2 à 3 fois plus récurrent chez la femme fumeuse. La femme qui fume risque d’avoir un bébé plus petit à la naissance. Cela s’explique par la diminution de l’apport en oxygène du fœtus donc sa difficulté à se développer normalement. Les substances toxiques contenues dans le tabac (métaux lourds, nitrosamines, monoxyde de carbone…) s’introduisent dans l’organisme de la mère enceinte, viennent se fixer sur les globules rouges à la place de l’oxygène et amènent, par conséquent, un déficit en oxygène. À noter que la concentration de ces substances toxiques est même supérieure pour le fœtus que pour la mère (2 à 2,5 fois plus élevé). D’ailleurs comme vous le savez, une grave perte de poids représente un risque considérable pour le bébé. Cela peut l’affaiblir et engendrer des maladies, surtout s’il est prématuré. En effet, il peut montrer des signes de déshydratation ou bien un état fébrile par exemple. Il risque même de développer des maladies chroniques à l’âge adulte.

Comme vous l’avez vu, même une faible consommation de tabac peut entraîner des dégâts considérables sur le fœtus. Il est conseillé d’arrêter immédiatement la cigarette dès le début de la grossesse ou même mieux avant la gestation. Selon les données, près de 1 femme sur 4 continue de fumer tout au long de sa grossesse. De plus, la France est le pays européen où les femmes enceintes fument le plus. Des bilans inquiétants quand on sait que de fortes campagnes de lutte contre le tabagisme ciblent les fumeuses enceintes !

A voir également :

Somnifères : pourquoi et comment s’en débarrasser ?

Les médicaments qui aident à l’arrêt du tabac

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )