Les huiles essentielles, pour une cicatrisation accélérée

Vous êtes ici : / Blog / Santé / Les huiles essentielles, pour une cicatrisation accélérée

Les huiles essentielles sont reconnues pour leur capacité de guérir les maladies et les plaies. Elles favorisent une cicatrisation accélérée des plaies. Ces dernières peuvent varier en fonction de leur nature et gravité. Certaines huiles essentielles atténuent l’aspect vilain des cicatrices tandis que d’autres régénèrent les cellules.

huiles essentiellesComment utiliser les huiles essentielles ?

Pour faire disparaitre une cicatrice, il faut mélanger 1 ml de l’huile essentielle de lavande fine, d’hélichryse italienne, de ciste ladanifère et de l’huile végétale de rose musquée. Si la plaie est récente, une goutte de l’une de ces HE suffit à elle seule ou mélangée au macérat de millepertuis (à appliquer le soir). 3 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie mélangée avec une cuillerée à café d’huile de rose musquée du Chili est parfait pour favoriser la guérison d’une cicatrice refermée.

En général, l’épiderme régénère naturellement les cellules, mais suite à une opération  au laser, les  plaies conséquences d’une intervention chirurgicale, une acné sévère, un traumatisme par effraction ou une brûlure peuvent laisser des traces inesthétiques. Pour que la peau retrouve un bel aspect, il est préférable d’enlever la cicatrice dans un délai de 6 à 12 mois. L’huile essentielle est parfaitement efficace pour la restauration des tissus.

Une huile essentielle adaptée pour chaque type de plaie

Quelle que soit l’origine de la plaie, sa localisation, sa profondeur et son étendue, il y a toujours une huile essentielle adaptée et parfaitement efficace. Que ce soit pour une égratignure, une coupure, une morsure sur la main, des brûlures à cause du soleil, le visage ou une zone fragile, les remèdes composés d’huile essentielle sont variés. Au contact de la peau, L’HE pénètre les couches de l’épiderme. Lipohile, l’huile essentielle est attirée par les corps gras.

L’HE de géranium joue un rôle dans les processus physiologiques de cicatrisation notamment dans la détersion, la coagulation et la restructuration de la peau. En effet, elle accélère le flux du sang (effet hémostatique), répare et régénère les cellules. La peau retrouve sa tonicité, sa texture, son aspect et son hydratation grâce aux propriétés astringentes de l’huile essentielle. Cette dernière aide à soigner et à entretenir l’épiderme en protégeant le grain de peau.

L’huile essentielle à cétone gomme les accumulations et les excès de tissu cutané. Tel est le cas de l’huile essentielle de romarin à camphre, d’hélichryse italienne, de lavande aspic ou de romarin à verbénone. Elles peuvent être incorporées avec du gel d’aloe vera pour que le tissu cutané puisse retrouver son aspect normal.

Les huiles essentielles de ciste ladanifère et d’hélichryse italienne possèdent des propriétés uniques pour traiter les cicatrices des plaies profondes d’une radiothérapie, d’une brûlure ou d’une morsure. Le buisson de ciste renferme une colle et ses actifs épais et riches colmatent les brèches de l’épiderme. L’hélichryse italienne répare les tissus cutanés, car elle assure la microcirculation, la cohérence des cellules et la mobilité des tissus. Elle garantit une parfaite guérison de la peau.

En plus de la cicatrisation, les huiles essentielles sont également utilisées pour désinfecter les plaies, car elles luttent contre les champignons, les bactéries et les virus qui pourraient les surinfecter. C’est le cas de l’huile essentielle TeaTree, à appliquer pur sur la partie concernée, pour nettoyer  les éléments indésirables et les poussières.

A lire également :

Découvrez les bienfaits du Thym

Comment lutter contre un vilain rhume ?

Les huiles essentielles, pour une cicatrisation accélérée
Votez

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )