Acné : gare aux idées reçues !

Vous êtes ici : / Blog / Beauté / Acné : gare aux idées reçues !

Que d’informations justes ou fausses, nous recevons à propos de l’acné. Ce problème concerne chaque année 80% des adolescents, mais tout le monde n’est pas épargné. Les modifications hormonales stimulent les follicules pilo-sébacés où les poils poussent. Ces glandes vont fabriquer du sébum en excès. Cela obstrue les pores de la peau et les boutons d’acné apparaissent. Mais que de préjugés sur cette maladie cutanée ! Qu’en est-il exactement ?

Acné : gare aux idées reçues !

Après l’adolescence l’acné devrait disparaître

Non. L’acné n’est pas réservée aux adolescents. Il est vrai qu’à l’âge de l’adolescence, les modifications hormonales, à l’origine de l’apparition de boutons, sont activées. Au bout de quelque temps, le dérèglement devrait passer et les hormones se sont calmées, tout rentre dans l’ordre, car l’adolescence est terminée. Mais les femmes et les hommes, dans certains cas, n’y échappent pas. 12 % des femmes de plus de 25 ans sont victimes de cette maladie de la peau.

Les aliments au banc des accusés ?

Non. Les chocolats, le sel ou les graisses saturées ne donnent pas des boutons d’acné et jusqu’ici, c’est encore la conclusion des chercheurs scientifiques. En revanche, consommer des produits laitiers dont le lait écrémé risque d’aggraver l’acné.

C’est le cas également des aliments riches en sucres rapides. Les nourritures riches en sucres rapides semblent être impliquées dans la poussée d’acnés, mais tout cela est encore à l’étude explique le Pr Brigitte Dréno, chef de service de dermato-cancérologie au CHU de Nantes.

Les femmes sont exposées à l’acné

Oui. Les femmes avant le début de leur menstruation peuvent manifester sur leurs visages des boutons d’acné. Avant les règles, le taux d’hormones féminines, oestrogènes et progestérones, est très bas. L’hormone male ou testostérone, produite par l’ovaire, est par contre concentrée et favorise la sécrétion de sébum à l’origine de la poussée d’acnés

Peut-on percer les boutons ?

Non. Il ne faut pas percer un bouton d’acné, car cela provoque une plaie et elle risque de s’infecter. Le bouton percé peut également devenir une vilaine cicatrice, explique le Dr Marc Perrussel, dermatologue au CHU de Rennes.

Il est interdit de nettoyer avec des détergents

Oui. Il est conseillé de bien nettoyer la peau du visage pour améliorer l’acné. Les produits détergents sont à éviter, car ils agressent la peau et irritent les boutons. Il faut également proscrire les huiles essentielles qui sont généralement irritantes selon les dermatologues.

Il faut recourir à un bon nettoyage d’une peau acnéique, à un gel nettoyant doux deux fois par jour. Il est nécessaire ensuite de bien rincer.

Il est recommandé de se rendre auprès des pharmacies et acheter des crèmes hydratantes avec la mention non comédogène. Elles sont indiquées pour les peaux acnéiques.

L’hérédité y a-t-elle un rôle à jouer ?

Oui. Les chercheurs reconnaissent que l’acné est héréditaire. Une personne issue d’une famille qui compte beaucoup d’acnéiques aura des boutons lors de son adolescence. « 60 % des acnés ont une composante héréditaire » confie le Pr Brigitte Dreno.

Le soleil souffle le chaud et le froid

Oui et non. Le soleil contribue à lutter contre l’acné. D’un côté, les rayons du soleil peuvent faire disparaître l’acné sinon l’améliorer. De l’autre toutefois, les rayons Ultras Violets, en cas d’une longue exposition,  peuvent provoquer l’effet inverse. C’est-à-dire l’aggravation de l’acné.

Des maladies derrière l’acné ?

Oui. L’acné peut cacher d’autres maladies chez la femme adulte. Perte de cheveux, troubles menstruels ou prise de poids. Cela signifie que la femme souffre d’hypersécrétion d’hormones males.

Article connexe :

Les bons gestes pour traiter l’acné les week-ends !

Un vaccin contre l’acné, est-ce possible ?

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )