La Covid-19 et son impact sur la santé mentale des patients

Vous êtes ici : / Blog / Santé / La Covid-19 et son impact sur la santé mentale des patients

La pandémie de Coronavirus continue à se propager. Si, au début, les préoccupations ont été surtout centrées sur la nature du virus, comment le prévenir ou comment le traiter, cela a évolué depuis. Les chercheurs s’interrogent de plus en plus sur les effets de la Covid 19 sur la santé mentale. Quels sont alors les effets de cette crise sanitaire sur notre santé mentale ? Quelques éléments de réponses dans ce billet.

La Covid-19 et son impact sur la santé mentale des patients

Il n’existe pas encore de données suffisantes permettant d’évaluer les retombées précises de la Covid 19 sur la santé mentale de la population. Toutefois, une revue systématique de la littérature centrée sur la comparaison avec d’autres coronavirus (SARS et MERS) a mis en évidence durant les phases symptomatiques le développement de troubles psychiques : dépression, anxiété… Certaines perturbations neuropsychologiques telles que des troubles de la mémoire et des confusions, ont également été rapportées. Par ailleurs, certains patients faisaient face à des insomnies, de la dépression, des troubles amnésiques après leur guérison.

Il n’y a pas longtemps, des chercheurs en psychiatrie et en psychologie ont entrepris des recherches sur les liens entre la santé mentale et le SARS-CoV-2. D’autres se sont souciés de l’impact sur les soins des personnes déjà touchées par des troubles mentaux. Il apparaît que la situation de ces personnes est très alarmante avec l’accroissement de nouveaux troubles.      

Le contexte épidémique de la Covid 19, un contexte défavorable pour la santé mentale

Le contexte général de la pandémie de Covid 19 peut être une des sources de l’apparition des troubles mentaux. La peur de la pénurie alimentaire a créé, par exemple, chez certaines personnes des troubles du comportement alimentaires. Cela se manifeste par des approvisionnements pathologiques de denrées, très observés au début de la pandémie. Tandis que chez d’autres personnes, la consommation, notamment d’aliments appétissants, a été observée comme une source émotionnelle de réconfort pour calmer leur détresse.

Par ailleurs, la restriction des déplacements exigée lors des périodes de confinement a obligé les gens à réduire la durée de leurs activités physiques, alors même que ces dernières sont thérapeutiques. De plus, l’accompagnement thérapeutique avec soignants a parfois diminué. Cette situation a donc pu déclencher des stress intenses conduisant à un effet rebond des symptômes alimentaires. Chez les personnes souffrant d’anorexie, par exemple, des restrictions très strictes d’alimentation, des vérifications obsessionnelles de la taille ou des vomissements ont été observées. 

Les sujets souffrant d’addiction font également partie des personnes les plus touchées par les mesures prises durant le confinement. Il n’était pas facile pour eux d’accéder aux soins. La consultation à distance n’était pas à la portée de tous. 

Il est peut-être encore trop tôt pour faire une conclusion sur les impacts de la crise sanitaire du coronavirus sur la santé mentale. Toutefois, on peut dire que les mesures prises dans le contexte de la Covid 19, notamment la distanciation et le confinement, ont clairement engendré des difficultés pour la prise en charge des personnes souffrant de troubles mentaux.

Article connexe :

Coronavirus : Identification des personnes vulnérables !

La relation entre le coronavirus et la chaleur

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )