Les médicaments à proscrire durant la grossesse

Vous êtes ici : / Blog / Bébé - Maman / Les médicaments à proscrire durant la grossesse

Toutes les femmes savent que durant la grossesse, elles n’ont pas droit à beaucoup de choses, ceci pour leur bien-être et celui du bébé qu’elles portent. D’autant plus qu’il s’agit d’une période très délicate pour elles. Malgré de différents troubles et sensations d’inconfort qu’elles endurent, elles ne peuvent avaler qu’un certain nombre de produits médicamenteux. Ainsi, prenez note de ceux qui sont à proscrire.

medicament à proscrire grossesse

Les médicaments contre la douleur

Durant la période de grossesse, la femme est confrontée à de différentes sortes de douleurs, d’où le besoin de prendre des anti-inflammatoires et de l’aspirine non stéroïdiens. Cependant, ces médicaments ne sont pas bénéfiques pour leur santé et celle de leur futur enfant. Ils sont ainsi déconseillés tout au long de la grossesse. Même avec une seule prise ou un traitement ponctuel, ils n’apportent que des effets négatifs.

L’antalgique recommandé pour soulager la douleur au cours de la grossesse est le paracétamol. La morphine peut aussi être prescrite si nécessaire. Si elle est prise à une dose modérée, la codéine peut également être suggérée. Cependant, son adoption doit être faite sous avis.

Les médicaments contre la migraine

La migraine est également une sensation désagréable qui se produit fréquemment pendant la grossesse. Le premier réflexe qui vient à l’esprit de la femme enceinte est de prendre des AINS ou de l’aspirine. Pourtant, ces médicaments sont contre-indiqués durant la période de grossesse. Ils peuvent avoir des conséquences néfastes sur le fœtus. Par contre, l’utilisation du paracétamol n’est pas défendue. Il est tout à fait possible d’y recourir à tout moment.

Les médicaments pour soulager le rhume

Pour ce qui est du rhume, il est vrai qu’attraper cette affection durant la grossesse engendre énormément d’inconfort et de mal-être. Cependant, tout traitement pouvant le soulager est formellement déconseillé, surtout les médicaments contenant un anti-inflammatoire non stéroïdien. Ils sont toxiques aussi bien pour la mère que pour l’enfant. De même pour les traitements composés de vasoconstricteurs décongestionnants, ils sont carrément contre-indiqués. La solution appropriée est le lavage du nez à l’aide d’un sérum physiologique.

Les médicaments pour résoudre les problèmes de sommeil

Avoir des troubles de sommeil pendant la grossesse est très fréquent. Les raisons sont nombreuses, en ne citant que la jambe crampée au beau milieu de la nuit, les maux de dents, le stress, la sensation d’inconfort concernant la position appropriée, etc. Pour traiter ce problème, la prise de somnifères est souvent la solution adoptée. Mais pas cette fois-ci. Une femme enceinte n’a pas le droit d’en utiliser sans avis médical. D’ailleurs, ces produits sont susceptibles d’entraîner des effets indésirables chez le nouveau-né.

Les médicaments antidépresseurs

Au cours de la grossesse, la femme subit d’énormes changements hormonaux, qui ont souvent d’impact sur l’humeur. Elle est plus facilement atteinte par la dépression, même pour une moindre cause. Si la mère prend un antidépresseur comme la paroxétine ou la fluoxétine, le futur bébé est exposé au risque de malformation cardiaque ou de troubles autistiques. De ce fait, ces produits sont strictement déconseillés au cours de cette période. Le mieux, dans ce cas, est de préférer une tisane anti-stress.

Article connexe :

Que faire lorsque bébé a la gastro ?

La marche, le sport idéal pour les femmes enceintes !

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )