Comment lutter contre les bronchiolites chez les nourrissons et enfants ?

Vous êtes ici : / Blog / Bébé - Maman / Comment lutter contre les bronchiolites chez les nourrissons et enfants ?

La bronchiolite est une maladie très courante chez les enfants et les nourrissons. Comme beaucoup de parents, vous êtes sûrement en train de demander comment lutter contre. Avant tout cependant, il est nécessaire de s’assurer que c’est bel et bien cette maladie qui touche votre enfant et pas une autre. Afin de vous aider, nous allons vous expliquer, à travers cet article, les symptômes, les risques, les traitements et la prévention.

Comment lutter contre les bronchiolites chez les nourrissons et enfants ?

Quels sont les signes avant-coureurs ?

Si votre bébé a le nez qui coule suivi d’une toux sèche, il se pourrait qu’il ait une grippe. Pourtant, dans le cas d’une bronchiolite, la maladie se présente plutôt avec une toux grasse avec des crachats dus à l’inflammation. Ce qui va augmenter la production de mucus. Ceci peut gêner le bébé quand il respire et lui provoque parfois une respiration sifflante. À part cela, les symptômes les plus connus sont le manque d’appétit, la fatigue et un peu de fièvre.

Bronchiolite : ses risques

Généralement, les bronchiolites des enfants et des nourrissons ne sont pas graves. Cependant, il peut y avoir parfois des complications chez les bébés âgés de moins de 6 mois et ceux qui souffrent d’une maladie respiratoire comme l’asthme. La plus courante de ces complications est la surinfection bactérienne. Les enfants atteints ont une fièvre élevée (supérieur à 38 degrés), une otite et des sécrétions bronchiques purulentes. Il est rare de rencontrer les problèmes comme la détresse respiratoire qui cause des lèvres bleutées et la somnolence à tout instant. Si jamais ces faits se présentent, veuillez contacter rapidement les services d’urgences.

Bronchiolite : quels traitements ?

Heureusement, cette maladie peut guérir rapidement en 5 à 10 jours. Pour la traiter, il faut désobstruer le nez de l’enfant avec du sérum physiologique avant chaque repas et avant de se coucher. Lui donner régulièrement de l’eau permet de l’hydrater et de fluidifier ses sécrétions bronchiques. Selon l’état de l’enfant, certains médecins proposent des séances de kinés respiratoires. Quant aux médicaments, ils seront administrés en fonction des symptômes présents chez le bébé.

Quels sont les moyens de prévention ?

Il faut comprendre que la bronchiolite chez les nourrissons est causée par le virus syncytium VRS. Il est contagieux et provoque des épidémies qui débutent généralement au mois d’octobre. Alors, la première chose à faire est d’éviter de mettre votre enfant en contact avec des personnes enrhumées.

Voici quelques mesures d’hygiène simples et efficaces pour prévenir cette maladie :

  • Lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon avant de vous occuper du bébé.
  • Évitez d’emmener votre enfant dans des lieux fréquentés comme les grandes surfaces.
  • Veillez à ce que votre intérieur ne chauffe pas trop et aérez de temps en temps les chambres de la maison.
  • Si vous êtes malade, nous vous conseillons de porter un masque quand vous vous approchez de votre enfant et évitez de l’embrasser sur le visage.
  • Nettoyez régulièrement ses jouets et ses peluches.

Ces mesures ne peuvent pas supprimer complètement les risques de contamination, mais elles diminuent en revanche considérablement les risques.

Article connexe :

Découvrez les plantes contre le rhume et la bronchite !

Allergie cutanée chez le nourrisson : que faire ?

Comment lutter contre les bronchiolites chez les nourrissons et enfants ?
Votez

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )