Mal de dos au réveil : bien le comprendre pour mieux agir

Vous êtes ici : / Blog / Santé / Mal de dos au réveil : bien le comprendre pour mieux agir

Ressentir des douleurs lombaires au réveil, cela pourrait avoir des conséquences sur l’humeur et sur les activités de la journée. Cependant, le mal de dos peut très bien faire l’objet de prévention et de traitement. Afin de repérer les solutions possibles, il s’avère judicieux de déterminer les causes. Un matelas inconfortable, une mauvaise posture de sommeil ou encore des pathologies ignorées, des facteurs parmi tant d’autres qui méritent d’être approchés minutieusement.

Mal de dos au réveil : bien le comprendre pour mieux agirMauvais matelas

Lorsque le matelas n’est pas suffisamment ferme, il devient source de mal de dos. Pour les sujets présentant des douleurs passagères, un matelas d’une fermeté moyenne est fortement suggéré. D’ailleurs, il est conseillé de changer de matelas tous les dix ans.

Une posture de sommeil incorrecte

Une position de sommeil inadaptée peut amener à des douleurs au lever. Certaines parties du corps, notamment le cou et les hanches en sont les plus victimes. Afin d’éviter de tels malaises, encerclez votre corps d’oreillers doux.

Abus d’exercices dorsaux

La pratique régulière d’exercices physiques constitue une solution efficace pour mettre un terme ou du moins, réduire les douleurs. Cependant, tout excès est dangereux, et c’est tout à fait possible avec le mal de dos. Si par mégarde, vous avez fourni trop d’efforts, posez des compresses froides ou chaudes sur la partie concernée. Toutefois, si l’intensité des douleurs parait élevée, la consultation d’un médecin s’avère indispensable.

Un lever inadéquat

Il est important de se lever correctement afin de prévenir les douleurs et les maux. Une position inadaptée peut en effet, se trouver à l’origine de malaises inattendus. Se fléchir trop en avant ou se lever trop vite entre autres, entrainerait une raideur dorsale. Avant de sortir du lit, pensez alors à bouger lentement jusqu’à atteindre le rebord, tout en vous appuyant de vos bras. Ne placez les pieds sur le sol que lorsque vous vous êtes assis.

La fibromyalgie

La plupart du temps, les victimes de la fibromyalgie souffrent de raideur et de douleur dorsale au réveil. Avec cette pathologie chronique, l’établissement d’un diagnostic demeure souvent délicat,  les symptômes étant très variés d’un sujet à un autre. Chez un patient, l’on peut noter des sensations de douleur intense, tandis que chez un autre, les symptômes se traduisent par des difficultés à se concentrer. D’autres signes tels qu’une lassitude passagère, des maux de tête répétés ou encore de la difficulté à s’endormir sont également possibles.

La discopathie dégénérative

Au fur et à mesure d’avancer en âge, le canal rachidien lombaire devient de plus en plus rétréci. Ceci provient surtout du fait que les disques de la moelle épinière affichent un état d’usure croissante. Une telle situation est dénommée scientifiquement sous le terme discopathie dégénérative. Cette constriction a comme effet immédiat, la compression des nerfs du dos, souvent à l’origine de tension, d’affliction ou de difficulté à bouger la partie basse du dos. La douleur est selon le cas, supportable ou très intense. Chez certaines personnes, elle atteint d’autres zones du corps. La discopathie dégénérative devrait faire l’objet de traitement sérieux. La consultation d’un spécialiste est alors fortement conseillée.

Article connexe :

Pourquoi il ne faut jamais croiser les jambes ?

Dormir sur le dos est déconseillé aux femmes enceintes !

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )