La ménopause aurait-elle un impact sur la libido ?

Vous êtes ici : / Blog / Sexe / La ménopause aurait-elle un impact sur la libido ?

Une fois que la femme atteint la quarantaine, elle doit déjà se préparer à la ménopause qui généralement fait suite à un changement au niveau de leurs règles. Cette période est quelque peu difficile à vivre du fait de ses nombreux symptômes, dont les bouffées de chaleur et autre signe inconfortable. Qui plus est, la ménopause peut aussi avoir des conséquences sur la sexualité. De nombreuses femmes s’interrogent alors sur son impact sur leur libido.

La ménopause aurait-elle un impact sur la libido ?

Les conséquences possibles de la ménopause sur la libido

Lorsque la ménopause arrive, les femmes n’ont plus de période menstruelle. Dès lors, les ovaires se reposent pour de bon. Aussi, le pic d’œstrogènes, qui se produit aux alentours de la période ovulatoire, cesse également. Pourtant, c’est cette hormone qui stimule l’envie pendant le cycle. Ainsi, certaines femmes se plaignent de ne plus retrouver le désir, et les traitements du gynécologue ne servent pas forcément à grand-chose dans ces moments-là. Pourtant, même en l’absence des pics, le désir devrait toujours être présent en dépit du fait qu’il ne soit pas toujours palpable. Au moment où la contraception cesse, le désir devrait reprendre de plus belle.

D’un autre côté, il importe de comprendre que la libido est causée par les androgènes qui sont aussi des hormones. Après la ménopause, le corps continue normalement à sécréter cette hormone. Et c’est d’ailleurs pour cette raison que les poils continuent à pousser sous le menton et autre endroit du corps.

Des solutions pour retrouver le désir ?

De prime abord, il est nécessaire que le couple discute du problème. La femme devra expliquer à son partenaire que le désir est désormais une question d’expression. Les mots d’amour ont alors un grand rôle à jouer.

Ensuite, il est important de se mettre au sport au moment de la ménopause. Effectivement, après 30 minutes d’effort, les androgènes sont stimulés à 50 % et la libido est alors au rendez-vous. Cependant, il n’y a pas besoin d’aller au-delà d’une demi-heure.

Il est aussi préconisé de se conformer à un traitement hormonal spécial ménopause. Cela consiste à prendre de la tibolone qui est vendue en pharmacie sous le nom de « Livial ». Notez toutefois que ce médicament ne se prend que sur prescription médicale.

Il est également important de prendre de bonnes graisses. Les lipides sont alors à privilégier, mais il faut rester sur une alimentation équilibrée pour éviter une prise de poids pendant la ménopause. Par ailleurs, il est mieux de réduire les protéines, car cela augmente les androgènes.

Pour accentuer le désir, quoi de mieux que se sentir belle et désirable ? En effet, lorsqu’une femme se sent valorisée, elle a plus d’envie et de désir. Dans cette optique, en plus de porter de beaux vêtements, il est conseillé de faire un peu de lecture érotique ou de danse sensuelle en associant son partenaire à toutes ces activités.

Enfin, il ne faut pas omettre que le désir n’est pas juste une question d’hormone. C’est surtout du positivisme. En restant souriante et positive, une femme ne cesse d’éprouver du désir même au moment de la ménopause.

Article connexe :

Ménopause : Comment soulager les bouffées de chaleur ?

5 plantes contre les troubles gynécologiques

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )