Ménopause : soulager les bouffées de chaleur, sans traitements hormonaux

Vous êtes ici : / Blog / Senior / Ménopause : soulager les bouffées de chaleur, sans traitements hormonaux

Les sensations de chaleur imprévisibles liées à la ménopause sont un phénomène fréquent chez de nombreuses femmes. Bien sûr, les traitements hormonaux sont les plus répandus et efficaces pour apaiser rapidement les malaises et les gênes. Mais pour celles qui ne souhaitent pas recourir aux médicaments, il est bien possible d’adopter d’autres méthodes plus douces.

Se tourner vers l’homéopathie

De plus en plus de femmes s’orientent actuellement vers d’autres alternatives pour combattre de façon naturelle la chaleur soudaine associée à la ménopause. L’homéopathie en est une. D’après une étude réalisée par des chercheurs français, les granules homéopathiques limiteraient énormément les désagréments. Deux semaines après le traitement, 90 % sur les 438 femmes participantes ont vu leur qualité de vie améliorée. Les sensations de chaleur ne se sont plus manifestées chez 61 % d’entre elles.

À chaque symptôme correspond la granule idéale. Si vous avez des sueurs nocturnes, accompagnées d’une photophobie et d’une congestion avec soif, optez pour le Belladonna 7 CH. Choisissez en revanche le Glonoïnum 5 CH si la congestion s’ajoute de palpitations avec les tempes qui battent. Utilisez le Hyoscyamus niger 5 CH pour apaiser une congestion avec sueurs nocturnes accompagnées d’une irritabilité. Enfin, privilégiez le Gelsemium 7 CH lors de bouffées de chaleur avec somnolence et abattement, sans soif. Quel que soit le cas, deux granules suffisent à chaque prise et sans dépasser trois prises par jour.

Recourir à la phytothérapie

On retrouve aujourd’hui de nombreuses plantes aux vertus bienfaisantes pour affronter doucement les bouffées de chaleur. Il s’agit de végétaux contenant des phyto-oestrogènes, des composants aux actions très proches de celles des hormones féminines. Une des plus réputées est la sauge. C’est une plante ayant un pouvoir exceptionnel pour réguler la transpiration et empêcher ainsi la sudation. En début de cycle, prenez 1 à 2 cuillères à café de suspension intégrale de plante fraîche.

On peut aussi utiliser le houblon qui est très intéressant pour contrer les bouffées de chaleur. Cette solution est à prendre sous forme de décoction : 1 cuillère à soupe pour 25 cl d’eau. Pour la préparation, faites bouillir pendant deux minutes les feuilles et cinq minutes les racines.

Se confier à l’aromathérapie

Les huiles essentielles sont également des alternatives de choix pour apaiser les bouffées de chaleur. Les plus recommandées par les aromathérapeutes sont surtout les essences de niaouli et de sauge sclarée. Diluez-en dans une cuillère à soupe d’huile végétale d’amande douce quatre gouttes. Matin et soir, appliquez le mélange, en massage sur le ventre. Pour des cas urgents, utilisez un spray d’hydrolat de menthe poivrée pour soulager rapidement les sensations de chaleur.

En plus de ces méthodes, il ne faut surtout pas oublier de privilégier les aliments anti-bouffées de chaleur. Vous pouvez, par exemple, mettre dans vos assiettes du soja, des céréales complètes, des anis verts. Ces aliments aident à limiter la chute hormonale, puisqu’ils renferment également des phyto-oestrogènes. Il ne faut toutefois pas en abuser. 2 rations par jour suffisent.

Les précautions simples au quotidien

Pour optimiser le résultat du traitement naturel, portez toujours des vêtements faciles à enlever et qui vous mettront à l’aise. Par ailleurs, ne mangez pas trop de plats épicés, car ceux-ci favorisent les coups de chaleur. De même, limitez la prise d’alcool qui risque de développer les symptômes.

A voir également :

Mycose vaginale : comment la prévenir et la traiter ?

Peut-on booster sa thyroïde sans médicament ?

Ménopause : soulager les bouffées de chaleur, sans traitements hormonaux
1 (20%) 1 vote

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )