Mycose vaginale : quelques remèdes naturels efficaces

Vous êtes ici : / Blog / Sexe / Mycose vaginale : quelques remèdes naturels efficaces

La mycose vaginale n’est pas vraiment une maladie grave. Toutefois, elle n’est pas agréable à vivre. Pour en venir à bout, il n’y a pas que les médicaments pharmaceutiques qui peuvent être d’une très grande aide. En effet, il existe des remèdes naturels et efficients permettant de soigner ce genre de mal. Qui plus est, suite au traitement, il sera facile de rééquilibrer la flore vaginale.

Mycose vaginale : quelques remèdes naturels efficaces

L’huile de noix de coco contre les mycoses

L’huile de coco est connue comme étant une anti-levure. Elle a une action antifongique et combat les bactéries en même temps. En outre, parmi les nombreuses vertus de l’huile de coco, il y a ses capacités nécessaires pour réduire l’inflammation. Par la même occasion, elle stimule l’immunité.

Pour se servir de l’huile de coco, il suffit de la mélanger à un peu d’huile essentielle de tea tree. Cette dernière est également réputée pour son action sur les mycoses. Toutefois, il est aussi possible de n’utiliser que de l’huile de coco. Il suffit pour cela d’en appliquer sur les parties infectées à l’aide d’un coton stérile. À noter que cette pratique est à répéter 2 à 3 fois en une journée.

En tout cas, le mieux est d’acheter de l’huile de coco vierge obtenue grâce à une première pression à froid.

Par ailleurs, pour que le traitement soit plus efficace, il est recommandé d’éviter les aliments qui favorisent la multiplication des champignons. Tel est le cas des céréales, des pâtisseries, du pain ou encore des pâtes. Il en est de même pour le miel et les jus de fruits que vous devrez bannir de votre alimentation jusqu’au rétablissement. Idem pour les viandes, les fruits secs et les charcuteries.

Le yaourt contre les mycoses

Comme on le sait, le yaourt se compose de probiotique et cela lui permet de reconstruire la flore vaginale. Il suffit alors d’en mettre un peu sur un tampon hygiénique avant de l’introduire délicatement dans le vagin pour parfaire le traitement. Après 1 heure, le tampon devra ensuite être retiré. La pratique se réitère 2 fois en un jour et le soin dure en moyenne 15 jours. Attention toutefois à ne pas user de yaourt sucré étant donné que le sucre est l’aliment préféré du Candida Albicans.

Il est aussi préconisé d’opter pour des aliments riches en probiotiques tels que les brocolis, les choux ou encore le citron frais et l’huile d’olive. La cannelle et le curcuma sont également conseillés. Les probiotiques sont en outre à privilégier. Tel est le cas du soja, des tomates ou encore de l’artichaut.

Les bienfaits de l’extrait de pépins de pamplemousse

L’extrait de pépins de pamplemousse est un excellent antifongique. Il agit sans risque sur la flore vaginale. Même la femme enceinte peut recourir à ce remède. Pour ce faire, il est recommandé de diluer 5 gouttes de cet extrait dans 1 cuillère à soupe d’huile de sésame. Le mélange devra ensuite être versé sur un tampon hygiénique avant l’introduction dans le vagin. Notez qu’il faut garder le tampon 3 heures par jour et le traitement doit être maintenu pendant la semaine.

Les qualités de la propolis verte

Il s’agit ici d’un antibactérien célèbre qui détruit le Candida Albicans. Il est riche en flavonoïdes et stimule l’immunité.

Pour ce qui est de son utilisation, vous n’aurez qu’à en prendre 8 gouttes le matin et renouveler la prise le soir pour un traitement efficace. Ce dernier dure généralement un mois. De plus, le médicament existe sous forme de gélule. Mais ce qui est important est de toujours se conformer à la dose indiquée par le médecin.

Article connexe :

Comment prévenir l’apparition de la mycose vaginale ?

Que diriez-vous de soigner votre mycose par l’homéopathie ?

Mycose vaginale : quelques remèdes naturels efficaces
Votez

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )