Peut-on booster sa thyroïde sans médicament ?

Vous êtes ici : / Blog / Santé / Peut-on booster sa thyroïde sans médicament ?

Lorsque la thyroïde ne fonctionne plus normalement, le recours à un traitement médicamenteux est souvent nécessaire. Cependant, on peut dans certains cas relancer cette glande uniquement par une ou plusieurs supplémentations en micronutriments. Il convient alors de savoir dans quels cas et pourquoi cette option s’avère intéressante. Voici quelques précisions sur ce sujet.

Quand peut-on recourir à des compléments alimentaires ?

Une paresse de la thyroïde est souvent source de constipation, fatigue, prise de poids, sécheresse de la peau, etc. Selon le dosage sanguin de TSH ou thyréostimuline, le médecin peut proposer le traitement approprié. Cette hormone sécrétée par le cerveau régule les hormones thyroïdiennes, à savoir la T3 et la T4.

Lorsque la personne présente un taux trop élevé en TSH, il lui faut un traitement spécifique pour avoir un taux normal de cette hormone. Si ce taux reste faible malgré le rôle que joue la TSH, on parle alors d’une hypothyroïdie. Le remède est ainsi la prise de lévothyroxines qui sont des hormones thyroïdiennes.

Cependant, il arrive parfois que le TSH est élevé et la T4 reste normale, ou encore une TSH normale, mais avec des symptômes d’hypothyroïdie. Si ces deux cas se présentent, il n’y a pas lieu de recourir immédiatement à des traitements médicamenteux. Commencez par prendre des micronutriments. Les effets de cette solution sont souvent remarquables.

De quels micronutriments parle-t-on ?

Il s’agit en effet de vitamines et minéraux essentiels comme le zinc, la vitamine D, l’iode, etc. Ce sont des éléments indispensables pour aider la thyroïde à fonctionner normalement. Leur prise permet également de soutenir l’action des hormones thyroïdiennes sur l’organisme.

Une prise de compléments alimentaires est recommandée, car notre alimentation habituelle ne contient pas toujours de nutriments variés et suffisants. Le rythme de vie actuel et l’évolution de l’industrie alimentaire ont eu d’ailleurs une influence sur le contenu de nos assiettes. C’est pourquoi bon nombre de personnes souffrent aujourd’hui d’une carence notamment en vitamine D et en iode.

De manière générale, une cure de trois mois par compléments alimentaires peut suffire pour relancer sa thyroïde et tout remettre en place. Elle nécessite toutefois un suivi médical afin d’optimiser le résultat. Même les personnes en cours de traitement hormonal peuvent l’adopter.

Garder une alimentation saine autant que possible

Il est vrai que la vie moderne nous pousse de plus en plus à consommer des produits en boîte et surgelés. Néanmoins, nous pouvons adopter une alimentation saine en mangeant des légumes, des fruits, des viandes que nous préparons nous-mêmes.

La prise de compléments alimentaires ne peut en aucun cas remplacer l’alimentation quotidienne. Ainsi, pour maintenir le bon fonctionnement de la thyroïde, privilégiez les aliments riches en micronutriments essentiels. Sachez que les poissons, huîtres ou fromages contiennent du zinc. La vitamine D, quant à elle, vous la trouverez dans les rayons du soleil. Dix minutes d’exposition suffisent. Le magnésium prévient aussi la baisse de l’activité thyroïdienne et revitalise celle-ci.

Heureusement qu’il existe des compléments alimentaires, ils ont l’avantage de renfermer en un seul produit tout ou la plupart de ces éléments. Ainsi sa prise est pratique et les effets sont assurés.

A voir également :

Comment choisir un anti inflammatoire ?

Les anti histaminiques sont ils efficaces en sans risque ?

Quelles peuvent être les causes de la constipation ?

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )