Les plantes contre le rhume, la toux et la bronchite

Vous êtes ici : / Blog / Santé / Les plantes contre le rhume, la toux et la bronchite

Cette sensation désagréable d’avoir du feu dans la gorge, un nez qui coule et bouché, des éternuements sans cesse, du rhume aux toux en passant par une bronchite, on se presse pour avaler rapidement des médicaments. Aux oubliettes les cachets et sirops et entrons dans l’ère des plantes médicinales. Voici quelques huiles essentielles qui apaisent les douleurs tout en éradiquant le virus.

toux plante grippe rhume

L’inhalation : une aromathérapie efficace

Les plantes ont toujours été des alliées incontournables pour lutter contre diverses maladies depuis des siècles. Et avec les effets indésirables imprévisibles et graves des médicaments pharmaceutiques, on les troque contre des plantes moins nocives pour la santé. Or, l’aromathérapie est une solution de facilité appréciable et avec la plante adéquate on peut soigner un rhume facilement. Pour ce type de virus, l’huile essentielle de romarin et l’huile essentielle de thym sont très conseillées. Elles éliminent les virus, s’occupent des bactéries et  éradiquent les champignons. Elles contiennent des composés phénoliques, du thymol, du sinéol, des terpènes et sont des antiseptiques efficaces. Les soins peuvent s’effectuer via inhalation. Il est recommandé de faire soit une inhalation sèche en déposant 3 gouttes sur un mouchoir à respirer, soit une inhalation humide avec 3 gouttes dans un bol d’eau bouillante. A faire jusqu’à 3 fois par jour à raison de 5 à 10 minutes par inhalation jusqu’à la guérison.

Les frictions pour soulager et guérir les toux

Un rhume qui débute est capable de causer des maladies dans les voies respiratoires. Ainsi, si négligé, il risque de provoquer une bronchite pouvant compliquer la santé de l’incubateur. Les toux peuvent être apaisées par des sirops, mais ils ne sont pas pour autant efficaces pour une guérison complète. D’ailleurs les sirops à codéine sont déconseillés aux enfants de moins de 12 ans pour les effets indésirables qu’ils causent. Et à la place des sirops, on conseille les huiles essentielles. Les plus efficaces sont celle à la lavande vraie, l’eucalyptus globulus et le ravintsara. La seconde est privilégiée pour les toux grasses. Ces huiles sont des antibactériennes, apaisantes, antimicrobienne et expectorante pour l’eucalyptus globulus. Frictionner les parties concernées avec des quantités dosées d’huiles. Pour une toux sèche : un mélange de 2 ml de lavande vraie, 2 ml de ravintsara et 36 ml de noisette. Pour une toux grasse, 2 ml de ravintsara, 2 ml d’eucalyptus, 2 ml de lavande vraie et 34 ml d’huile végétale de noisette.

Les précautions à prendre avant l’utilisation d’huiles essentielles

Même étant des produits bio et officinaux, les huiles essentielles sont conseillées pour les adultes et les enfants de plus de 12 ans. Elles sont valables seulement si la personne n’a pas d’antécédents de convulsions. Il ne faut pas les avaler, car elles sont neurotoxiques à doses mal calculées. Les femmes enceintes et qui allaitent en sont privées pour des raisons de sécurité. Avant l’utilisation de chaque huile, il faut informer son pharmacien si d’autres médicaments sont en cours pour un traitement spécifique. En effet, des plantes interagissent avec d’autres médicaments et peuvent causer des effets indésirables notables.

A lire également :

Venir à bout de la gastro, c’est possible !

Zoom sur les antihistaminiques !

Les plantes contre le rhume, la toux et la bronchite
5 (100%) 1 vote

pharmacie en ligne blog

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )