Pourquoi faut-il donner son sang ?

Vous êtes ici : / Blog / Santé / Pourquoi faut-il donner son sang ?

Le sang humain ne peut être remplacé par aucun médicament. En faire don est un acte des plus précieux, car il permet de soigner des millions de patients. Les hôpitaux ne peuvent pas s’en passer. Cependant, malgré les besoins grandissants de produits sanguins, donner son sang n’est pas accessible à tout le monde.

Pourquoi faut-il donner son sang ?

Le don du sang permet de sauver des vies

« Le sang est le don le plus précieux que l’on puisse faire à autrui. C’est un don de vie. En décidant de donner votre sang, vous pouvez sauver une vie, voire plusieurs si le sang est séparé en ses constituants (hématites, plasma et plaquettes) qui peuvent être utilisés séparément pour des patients présentant des affections particulières » peut-on lire sur le site de l’OMS.

Acte généreux permettant de sauver des vies, le don du sang vient en aide aux :

  • Personnes qui souffrent de drépanocytose
  • Personnes atteintes du cancer
  • Patients admis dans les services chirurgicaux en raison de pathologies ou suite à un accident domestique ou de circulation
  • Enfants gravement anémiés à cause de la malnutrition
  • Femmes qui vivent une grossesse à risques et connaissent des complications et une hémorragie pendant ou après l’accouchement.

Les produits sanguins servent également à fabriquer des substances telles que les immunoglobulines, les facteurs de coagulation ou l’albumine. Il a été rapporté que les molécules à base de plasma traitent à nos jours, plus de 200 maladies.

Le don du sang est bon pour le corps du donneur

Il a été démontré par plusieurs études que le don fréquent de sang contribue à l’amélioration de la santé du donneur. Une personne en parfaite santé et réunissant tous les critères requis peut donner son sang tous les 4 mois. En devenant donneur régulier, il permet à son sang de se régénérer et de bien circuler. Il protégerait également son corps de certaines maladies, car pendant le prélèvement, elle perd environ 250 mg de fer. Par conséquent, si elle possède un taux exagéré de fer, cet acte médical réduirait ce taux et préviendrait certains cancers tels que les leucémies. Il a été rappelé aussi que le don de sang diminuerait le risque de diabète de type 2.

Les personnes souffrant de problèmes de tension artérielle et déclarées aptes, après examen, à donner leur sang contribueraient par cet acte à améliorer leur circulation sanguine. Elles aideraient ainsi leur corps à réduire les risques de développer des maladies cardiovasculaires telles que l’AVC et l’infarctus du myocarde.

Les contre-indications au don du sang

Malgré les demandes croissantes en sang dans les centres hospitaliers, les critères restent rigoureux. Pour qu’un donneur soit éligible, il faut d’abord qu’il soit majeur et ait une bonne hygiène de vie. Cet acte médical est interdit :

  • Aux personnes ayant un poids en dessous de 50 kilos
  • Aux femmes enceintes ou venant d’accoucher
  • Aux personnes âgées de plus de 70 ans
  • Aux personnes atteintes de maladies transmissibles par le sang…

Article connexe :

Comment savoir si l’on a trop de sucre dans le sang ?

Quels aliments pour déboucher les artères ?

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )