Mauvaises habitudes alimentaires des enfants : la pub au banc des accusés

Vous êtes ici : / Blog / Nutrition / Mauvaises habitudes alimentaires des enfants : la pub au banc des accusés

La publicité influerait énormément sur l’alimentation des enfants. En effet, des analyses ont confirmé que les spots publicitaires seraient à l’origine de mauvaises habitudes alimentaires auprès des jeunes. Les céréales, figurant parmi leurs plats habituels au petit-déjeuner, renferment un taux élevé de sucre.

Mauvaises habitudes alimentaires des enfants : la pub au banc des accusés

 

D’après des études américaines, si un enfant mange au quotidien un bol de céréales, alors il consommerait au total près de 4.5 kilogrammes de sucre dans l’année. Toujours suite à ces mêmes analyses, l’on peut affirmer que la publicité se trouve derrière cette adoption de mauvaise alimentation.

Cancer, obésité,… y a-t-il des risques ?

Des chercheurs américains, dont notamment la professeure Jennifer Emond, œuvrant en vue de lutter contre le cancer, ont déduit que bon nombre de jeunes enfants suivent un régime alimentaire très déplorable. En ce sens, ces personnes ne mangent qu’une faible quantité de légumes et de fruits, et consomment des graisses, du sel et du sucre à des taux élevés.

De telles habitudes entraîneraient ainsi des risques d’obésités, mais aussi de cancer. Cette situation serait énormément due à la publicité. Souvent, cette dernière s’adresse particulièrement aux enfants qui sollicitent, à leur tour, leurs parents d’acheter ces aliments.

Pour rappel, l’obésité serait l’un des problèmes mondiaux touchant le plus de pays. Le souci avec cette pathologie, c’est que si elle atteint l’enfant dès son jeune âge, celui-ci risque de rester dans cet état, même à l’âge adulte. La contraction de pathologies associées devient alors plus facile, et ce à un âge prématuré. Cependant, l’obésité et le surpoids peuvent être parfaitement remédiés, mais à condition d’adopter une alimentation suffisamment saine.

Les petits, premières victimes de la publicité

Afin d’établir de telles déductions, la chercheuse a effectué des études se rapportant aux impacts de la publicité sur les enfants, en particulier. Avec son équipe, elle a mis en place une base de données publicitaire et a réalisé des décomptes des publicités sur les céréales évoquées dans les chaînes pour enfants. Elle a procédé ensuite par des enquêtes effectuées auprès des parents. Ceux-ci ont été questionnés à propos de programmes les plus vus par leurs enfants durant une année et sur les céréales les plus consommées.

De telles analyses ont amené à dire que les enfants voient surtout des publicités des céréales renfermant le plus de sucres. Ces diffusions se passent durant leurs émissions favorites. Ces jeunes sont les plus visés et les plus sensibles à ce marketing alimentaire. « La mise en vente d’aliments renfermant un taux élevé de glucose constitue un blocage à la mise en place d’habitudes alimentaires plus favorables à la santé », déplore Jennifer Emond. […] « Il serait possible de prendre des mesures adaptées et ainsi, de diminuer autant que possible cette exposition aux spots publicitaires. Cela devrait conduire à une amélioration de la qualité des repas dédiés aux jeunes. » Il sera ainsi plus facile de leur faire suivre un régime permettant de perdre du poids.

Article connexe :

Les gestes à adopter pour la gastro du bébé !

Ecartez ces aliments si vous êtes enceinte !

Mauvaises habitudes alimentaires des enfants : la pub au banc des accusés
Votez

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )