Bien faire face à la canicule : mode d’emploi

Vous êtes ici : / Blog / Bien-être / Bien faire face à la canicule : mode d’emploi

Avec la canicule qui tend à gagner du terrain depuis ces dernières années, il s’avère indispensable de savoir la supporter. Une telle augmentation notable de température influe notamment sur la santé du corps en général, et sur le mécanisme de l’organisme. Toutefois, il est tout à fait possible de fuir les éventuels méfaits de la météo. Seulement, il faut prendre un certain nombre de précautions utiles.

Bien faire face à la chaleur : mode d'emploi

Se préparer bien avant l’arrivée de la canicule

Il ne faut pas attendre l’arrivée de la canicule pour se protéger le corps. Effectivement, notre organisme ressent déjà les effets de la chaleur dès que celle-ci se situe à 21°C. Lorsque le thermomètre indique ce chiffre, le  corps réagit tout de suite, en faisant fonctionner des mécanismes d’échanges de chaleur. Ces derniers incluent surtout la dilatation des vaisseaux de la peau et l’émission de sueur.

Ceci étant dit, il faut néanmoins souligner que chaque organisme ne réagit pas de la même façon face à la forte chaleur. La capacité d’adaptation du corps face à la chaleur solaire s’effectue de manière progressive. Le déclenchement ou non de tels mécanismes d’échanges est fonction de notre métabolisme et de notre génétique. De même, ils tiennent compte également de l’emplacement géographique. Dans le cas où l’organisme n’arrive pas à refluer l’excès de chaleur emmagasinée, la personne pourrait devenir hyperthermique.

La chaleur favorise la production de sueur, quelles sont les solutions ?

Face à la forte chaleur et afin de normaliser sa température interne, le corps transpire. Néanmoins, il faut noter que la sueur devrait prendre la forme d’une évaporation, une fois sortie de l’organisme. Un écoulement ou une mauvaise évaporation de la sueur entraineraienten effet des irritations cutanées et parfois, l’apparition de boutons.

Afin d’offrir à notre corps le rafraichissement et l’hydratation dont il a besoin, il importe de boire suffisamment. En plein été, le volume moyen journalier devrait atteindre 2,5 litres. En parallèle à ceci, consommer des légumes et des fruits en abondance, notamment ceux renfermant une teneur élevée en eau. Une autre façon de se rafraichir, l’utilisation synchronique de ventilateur et de brumisateur. Le port d’habits larges en coton ou en lin est surtout recommandé, car permet d’évaporer facilement la transpiration, ce qui évite ainsi les risques d’irritation.

La chaleur présente des répercussions sur le rythme cardiaque, comment y remédier ?

En période de forte chaleur, il est tout à fait normal que le cœur bat beaucoup plus vite. Le rythme peut atteindre, jusqu’à 15 pulsations par minute et ce, même si la personne se repose. Ceci provient de la vasodilatation de la peau. Le sang s’engrène vers les périphéries. En conséquence, le cœur est obligé de battre plus rapidement, afin d’asperger convenablement ces parties du corps.

Une telle situation est délicate pour les sujets sensibles. Elle peut conduire à un malaise cardiaque. En vue d’éviter de mauvaises surprises, il est suggéré d’avoir toujours avec soi un cardiofréquencemètre. Cet appareil permet de mesurer les pulsations cardiaques. Celles-ci devraient être de 220 moins l’âge. Ainsi, une personne âgée de 50 ans devrait présenter des pulsations moyennes de 170 par minute. Une autre façon d’aider l’organisme à s’habituer petit à petit à la chaleur consiste à sortir de temps en temps de la maison. Pratiquez par exemple, de la randonnée ou des virées en plein air. Cependant, évitez d’effectuer des efforts physiques importants durant les heures les plus chaudes de la journée. Enfin, un accessoire qu’il ne faudra surtout pas oublier, le chapeau.

Article connexe :

Comment avoir de beaux cheveux en été ?

Les bons gestes anti-acnés en été !

Bien faire face à la canicule : mode d’emploi
Votez

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )