Qu’est-ce que le syndrome de la queue de cheval ?

Vous êtes ici : / Blog / Sexe / Qu’est-ce que le syndrome de la queue de cheval ?

Le syndrome de la queue de cheval est une pathologie classée parmi les cas d’urgence médicale, car ses symptômes peuvent être douloureux et les séquelles sont parfois irréversibles. Il s’agit d’une affection des racines nerveuses situées au bas du dos au niveau de la colonne vertébrale. Sans une prise en charge rapide et une intervention médicale immédiate, ce syndrome peut être handicapant. Il est ainsi important d’approfondir les connaissances sur le syndrome de la queue de cheval pour pouvoir prévenir et les reconnaître afin d’agir à temps le cas échéant.

Qu’est-ce que le syndrome de la queue de cheval ?

Syndrome de la queue de cheval : c’est quoi et d’où vient ce nom ?

Peu anodin, le nom de ce syndrome est tiré de la forme des nerfs sujets à l’affection. La colonne vertébrale est composée de plusieurs vertèbres dans lesquelles la moelle épinière et différentes terminaisons nerveuses sont localisées. Seulement, la moelle épinière n’atteint pas la limite de la colonne vertébrale, mais se termine au niveau de la deuxième vertèbre lombaire. Ce sont des nerfs qui la composent qui continuent leurs routes en forme de faisceau nerveux jusqu’au sacrum. Ils se trouvent plus exactement au niveau des dernières racines rachidiennes des vertèbres lombaires L2 à L5 et des racines sacrées. Ressemblant à une queue de cheval, l’ensemble créé par ces nerfs est responsable des organes du bassin et des membres inférieurs.

Le syndrome de queue de cheval correspond ainsi aux troubles liés à la compression de ces racines nerveuses. Étant une atteinte neurologique pluriradiculaire, il peut provoquer, par conséquent, un mal de dos et des douleurs ressenties jusqu’au bassin et aux membres inférieurs.

Les différentes causes du syndrome de la queue de cheval

Le syndrome de la queue de cheval est surtout dû à la compression des racines nerveuses lombaires. Cette situation est davantage observée en cas d’hernie discale lorsqu’une saillie d’un disque intervertébral va presser cette région. Ce syndrome apparaît également à cause d’une tumeur, dont les métastases qui sont localisées dans le canal rachidien. Il peut être provoqué par un épendymome, une tumeur maligne située au niveau des cellules de l’épendyme.

Il est possible que le syndrome de la queue de cheval soit la conséquence d’une sténose du canal lombaire. En effet, le rétrécissement du canal lombaire compresse les racines nerveuses s’y développant. Par ailleurs, les inflammations des vertèbres et des disques intervertébraux adjacents ; l’hématome épidural et les troubles de la coagulation sont aussi des facteurs pouvant provoquer le syndrome de la queue de cheval.

Comment reconnaître le syndrome de la queue de cheval ?

Le syndrome de la queue de cheval est caractérisé par plusieurs symptômes assez faciles à reconnaître, dont voici les détails :

  • Des douleurs lombaires causant des troubles pelviennes et génitales. Il y a la cruralgie et la névralgie sciatique. Les douleurs atteignent le bassin et les membres inférieurs.
  • Des troubles sensitifs et moteurs se traduisant par des douleurs articulaires puis par des paresthésies ou des paralysies flasques des membres inférieurs.
  • Des troubles génito-sphinctériens : un certain dysfonctionnement de l’appareil sphinctérien urinaire et anal (constipation et troubles urinaires) et une perturbation de l’activité sexuelle.

Prévention et traitement du syndrome de la queue de cheval

Le traitement du syndrome de queue de cheval vise à lever la compression nerveuse par une opération chirurgicale. Les douleurs seront soignées par une corticothérapie et le patient suivra une rééducation fonctionnelle. En cas de tumeur maligne osseuse, on peut recourir à la radiothérapie.

Il est possible de prévenir ce syndrome surtout celui concernant la hernie discale. Il est alors conseillé de faire attention à son alimentation, à son poids et à sa posture. Adopter un mode de vie sain est également recommandé.

Article connexe :

Comment soulager le mal de dos ?

Pourquoi ne faut-il jamais plus croiser les jambes ?

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )