Adoptez le régime hypotoxique pour une meilleure santé

Vous êtes ici : / Blog / Santé / Adoptez le régime hypotoxique pour une meilleure santé

Le régime hypotoxique constitue une solution découverte récemment, dédiée au traitement de certaines pathologies. Il s’agit d’une alternative à la prise de médicaments, notamment lorsque ces derniers ne produisent pas visiblement les résultats escomptés. Le précurseur est un médecin biologiste portant le nom de Dr Jean Seignalet. Il est également l’auteur d’un écrit intitulé « L’Alimentation ou la troisième médecine ». Ceci constitue la raison pour laquelle cette forme de remède naturel et biologique est aussi appelée dans certaines œuvres, « régime Seignalet ».

Les particularités du régime Seignalet

Ce régime hypotoxique se fonde principalement sur quelques grands points, à savoir la consommation d’aliments semi-cuits ou cuits et  de produits de source animale ou végétale. Il présente bien d’autres caractéristiques. Ainsi, les céréales modernes, tout comme les aliments à base de lait animal sont  à bannir. Autrement dit, cette forme de médication se traduit par un retour vers un mode d’alimentation dit originel ou ancestral.

Origine du régime

Le Docteur Seignalet partait du constat suivant : au lieu d’apporter des bienfaits à l’organisme, certains aliments engendrent des effets négatifs sur l’état de santé d’un individu. D’après ce spécialiste en immunité, l’alimentation devrait conduire à une meilleure santé. Cependant, ce n’est pas toujours le cas avec les aliments qu’il incite à éviter. Ceci devient encore de plus en plus vrai lorsque la personne présente un système immunitaire affaibli par une maladie quelconque. Les pathologies qui peuvent être guéries au moyen des aliments conseillés se subdivisent en trois grands groupes, à savoir les maladies d’élimination, celles associées à un encrassage cellulaire et  les pathologies auto-immunes.

Régime hypotoxique : synonyme de régime minceur ?

Le régime n’est pas dédié à un amincissement. Il a notamment pour finalité une meilleure santé pour une personne ou l’obtention de guérison pour les malades. Afin que ce régime alimentaire produise les résultats escomptés, le médecin invite à respecter les instructions ci-après :

  • Éviter les huiles obtenues à partir de processus d’extraction à chaud ou ayant fait l’objet de cuisson. En revanche, préférer l’huile de noix, de colza ou d’olive vierge ainsi que les huiles végétales issues de pression à froid.
  • Privilégier l’alimentation biologique. Les aliments cultivés avec utilisation de produits chimiques, comme les pesticides sont à éviter. En revanche, veiller à se nourrir d’aliments biologiques afin d’optimiser leurs apports nutritionnels.
  • Ne pas consommer du lait issu d’animaux ainsi que ses dérivés, sans oublier les poudres de lait industriel. Il en est de même pour les céréales modernes.
  • La cuisson des aliments devrait s’effectuer à une température inférieure à 110°C. Mettre de côté la micro-onde, car son utilisation ne convient pas au régime hypotoxique. Si possible, privilégier les nourritures crues  en tout genre, que ce soit les légumes, les viandes, les poissons, ou les œufs.  Certains aliments peuvent être cuits, mais de manière modérée. Le sarrasin et le riz sont à consommer sans modération. Les boissons autorisées comprennent entre autres, les infusions, les eaux minérales, mais aussi les boissons  renfermant de l’alcool, excepté la bière.

Le régime est-il adapté aux sportifs ?

La réponse est oui. Effectivement, le régime Seignalet et le sport partagent le même objectif, celui de préserver une bonne hygiène de vie et de prévenir la survenue de maladies. Néanmoins, en cas de doute et avant de s’adonner à une activité physique un peu intense, il est conseillé de demander l’avis d’un médecin.

Article connexe :

Comment retrouver sa ligne sans faire de régime ?

Les risques associés aux régimes minceurs !

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )