Régime pauvre en glucide : ce qu’il faut savoir

Vous êtes ici : / Blog / Nutrition / Régime pauvre en glucide : ce qu’il faut savoir

Pour garder la forme et rester en bonne santé, une bonne alimentation s’impose. Que signifie une bonne alimentation ? Il s’agit du fait d’équilibrer et de varier les aliments à consommer, que ce soit au niveau des matières grasses ou des glucides. En ce sens, découvrez ce qu’il faut savoir concernant un régime pauvre en glucide.

Régime pauvre en glucide

Les avantages d’adopter un régime pauvre en glucides

Avant tout, nombreuses sont les personnes qui ont récolté les effets négatifs d’un régime riche en glucides. Il entraîne des troubles au sein de l’organisme, notamment pour le système digestif. Un apport élevé en glucides est mauvais pour le métabolisme. Il ralentit le processus de digestion, car son assimilation et sa transformation demandent énormément de travail, de la part du foie en particulier. Par conséquent, cet organe s’épuise et ne fonctionne plus correctement, en particulier au niveau du drainage et de l’élimination des toxines. Le flux sanguin n’est plus optimal donc il est plus facile d’être sujet aux troubles cardio-vasculaires, à la maladie du diabète et à l’obésité.

Vu ces résultats, adopter un régime pauvre en glucides est plus que bénéfique. Il contribue à une bonne santé et au bien-être général. En effet, il peut sauver la vie en réduisant les risques de maladies. Il s’agit également de la meilleure façon de perdre du poids si la pratique d’exercices physiques n’est pas dans les compétences. Ainsi, cette alimentation convient parfaitement à un régime diététique.

Les aliments et substances riches en glucides à éviter

Voici alors une liste des aliments fournissant un apport élevé en glucides dont il est nécessaire de modérer la consommation, voire à éviter :

  • le sucre en général
  • les céréales: blé, orge, seigle, épeautre, pains, pâtes
  • les édulcorants artificiels: saccharine, aspartame, sucralose, acésulfame de potassium, cyclamates,
  • les produits diététiques et faibles en gras: produits laitiers, craquelin,
  • les aliments ayant subi des transformations industrielles,
  • les gras transformés: huile hydrogénée ou partiellement hydrogénée,
  • les hautes huiles oméga-6 graines et végétaux: graines de coton, de soja, les huiles de tournesol, de pépins de raisin, de maïs, de carthame et de canola.

Les aliments à faible teneur en glucides et pouvant être mangé

Après avoir découvert les aliments riches en glucides, voici quelques exemples de ceux qui sont à faible teneur en glucides qu’il est nécessaire de privilégier :

  • Légumes: carottes, épinards, brocoli, chou-fleur.
  • Légumineuses: haricots noirs, haricots, lentilles.
  • Tubercules: pommes de terre, patates douces.
  • Fruits: oranges, poires, pommes, fraises, bleuets.
  • Noix et gaines: noix, amandes, graines de tournesol.
  • Grains sans gluten: riz, quinoa, avoine.
  • Viande: agneau, bœuf, poulet.
  • Poissons: truite, saumon, aiglefin.
  • Produits laitiers: yaourt, fromage, crème, beurre.
  • Graisses et huiles: beurre, huile de coco, huile d’olive, huile de foie de morue, saindoux.

Les boissons pouvant être consommées

Il est également important de savoir quelles sont les boissons à consommer :

  • L’eau
  • Le thé
  • Le café
  • Le soda sans édulcorants artificiels

Article connexe :

La graine de sésame, un allié santé de taille !

Les 5 aliments à éviter pour avoir un foie en bonne santé !

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )