Remèdes et astuces contre la bronchite

Vous êtes ici : / Blog / Santé / Remèdes et astuces contre la bronchite

Lorsque le froid de l’automne et de l’hiver débarque, petits et grands ont souvent à faire à la bronchite. Pas toujours facile à vivre, cette inflammation des bronches a le don de gêner au quotidien. Que faire alors pour la traiter ? Des remèdes de grand-mères et des astuces naturels existent pour ceux qui préfèrent la manière douce.

Remèdes et astuces contre la bronchite

Les infusions de plantes : un bon moyen de terrasser ce mal d’hiver

Pour évacuer les glaires qui s’agglutinent au niveau des bronches, on opte pour les infusions de réglisse et d’eucalyptus. La réglisse apaise et adoucit la gorge tandis que l’eucalyptus agit comme un expectorant et un antiviral. On peut également se tourner vers le thym. Ses vertus antispasmodiques aident à soulager la toux et à désencombrer les bronches. Sinon, il y a le saule blanc. Alternative aux antalgiques comme le paracétamol, celui-ci apaise les maux de tête de par ses propriétés fébrifuges et analgésiques.

Pour ce qui est du dosage, on préconise une tasse de ces infusions, à raison de 3 fois par jour dès les premières manifestations de la maladie.

Les huiles essentielles : une valeur sûre pour lutter contre la bronchite

L’aromathérapie demeure l’une des meilleures alternatives contre les affections ORL et des voies respiratoires comme la bronchite. On peut effectivement triompher de cette inflammation des bronches avec des huiles essentielles.

L’huile essentielle de cannelle présente une certaine efficacité contre les douleurs thoraciques, que ce soit au niveau de la poitrine ou du sternum. Pour en optimiser l’effet, on peut l’associer à de l’huile essentielle de citron et d’huile essentielle d’eucalyptus radié. Ces deux dernières jouissent de propriétés antivirales et immunostimulantes, utiles pour éradiquer complètement l’origine de la maladie. Ces huiles s’administrent en massant le thorax matin et soir.

L’huile essentielle de Khella demeure une autre option pour ses vertus broncho-dilatatrices. Elle favorise la ventilation pulmonaire et la respiration. On peut la mélanger à de l’huile essentielle d’eucalyptus radié et l’utiliser en massage thoracique 2 fois par jour.

Pour les non-asthmatiques, l’inhalation d’huiles essentielles matin et soir est envisageable. En outre, on préconise l’usage d’une synergie d’huile essentielle de Tea Tree (antivirale et immunostimulante), d’huile essentielle de Ravintsara (antivirale) et d’huile essentielle de pin (antiseptique).

Pour les jeunes enfants, les hydrolats (eaux chargées de composés aromatiques de plantes) sont à privilégier.

Quelques remèdes de grands-mères qui marchent

Il existe plus d’un remède ancestral pouvant venir à bout d’une bronchite, dont :

  • La farine de lin en cataplasme : cela permet de désobstruer les bronches. Il faut appliquer une couche de cataplasme chaud sur le sternum et laisser reposer ainsi 2 heures ou toute la nuit.
  • La moutarde en feuille (sinapisme rigollot) : il s’agit de graines de moutarde noire déshuilées ayant l’aspect de papier kraft à humidifier. Pour profiter de ses vertus décongestionnantes, on l’applique sur le thorax.
  • L’inhalation d’essence algérienne : c’est une essence composée d’eucalyptus, de bois de santal et de menthe. Elle fait office de décongestionnante. Elle s’inhale ou se diffuse.
  • Les légumes expectorants : l’ail est connu pour ses propriétés antiseptiques, fluidifiantes et expectorantes. En cas de bronchite, il faut en infuser (5 gousses) dans du lait chaud (1 litre) et en boire la décoction. Sinon, le chou apprécié pour ses composés soufrés favorise l’expectoration. Son suc est à utiliser en cataplasme.
pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )