Quelles solutions contre l’herpès ?

Vous êtes ici : / Blog / Sexe / Quelles solutions contre l’herpès ?

Infection virale très répandue, l’herpès touche environ 12 millions de Français. Ce chiffre inquiétant ne cesse d’augmenter chaque année. Cette maladie très incommodante peut se manifester partout : visage, bouche, peau, organes génitaux, doigts, œil…. Elle se soigne, mais le virus reste à vie dans l’organisme et peut réapparaître sous forme de poussées. Toutefois, avec un bon diagnostic et des médicaments appropriés comme proposés sur notre site, vous pouvez cependant les maîtriser et réduire leur fréquence. Il existe des solutions de soins pour l’herpès circiné, l’herpès labial et l’herpès génital.

Quelles solutions contre l’herpès ?

Herpès circiné : pas de panique, il n’est pas grave

La mycose cutanée glabre ou herpès circiné n’est pas inquiétant.

  • Description et causes :

L’herpès circiné est une lésion superficielle de la peau sans cheveux sous forme arrondie ou d’anneau rougeâtre. Il est causé par l’action de microchampignons dermatophytes qui prolifèrent. Il s’agit des Microsporum canis, Trichophitum rubrum et le Trichophitum mentagrophyte.

Ces champignons microscopiques proviennent des animaux domestiques : chat, chien, cheval ou hamster. Vous ne devez pas paniquer, car cette mycose de la peau, appelée également dermaphytose ou roue de la Sainte Catherine, est bénigne. Les parties couramment atteintes sont le visage et les bras.

L’herpès circiné est contagieux. Il se transmet par contact entre une personne contaminée et une personne saine. Vous pouvez également en souffrir après avoir touché un sol contaminé par le virus.

  • Soins et traitements

Pour réussir le traitement, consultez un dermatologue ou un médecin qualifié. Il saura diagnostiquer facilement l’herpès circiné et utiliser une lampe à rayons ultra-violets pour identifier le type de champignon.

  • Conseil de prévention :

Après la disparition des symptômes, il faut observer une bonne hygiène de propreté pour éviter les récidives en réveillant les champignons.

L’herpès labial ou le bouton de fièvre : cela se traite

Le bouton de fièvre ou l’herpès labial est qualifié d’herpès classique. Vous pouvez attraper à tout moment cette inflammation.

  • Description et causes :

L’herpès labial ou bouton de fièvre se présente sous forme de vésicule ou croûte blanchâtre et souvent douloureuse. Les éruptions apparaissent habituellement sur les lèvres. Toutefois, elles peuvent prendre d’autres zones du visage : joues, nez, contours des yeux, oreilles ou mentons.

L’herpès labial provient du virus simplex de type 1. Ce virus a la vie longue. Il s’attrape généralement pendant la tendre enfance et peut sommeiller pendant des années. Il se réveille sans que le sujet n’y prenne garde.

  • Soins et traitements

Le traitement peut être oral sous forme de comprimés ou local sous forme d’antiseptique à base de chlorhexidine et sans alcool ni éosine.

Veillez prendre les mesures nécessaires pendant que l’herpès labial est encore sous forme de croûte ou de vésicule. Évitez de vous gratter pour ne pas transformer les croûtes en lésions.

Recourir aux patchs pansements constitue une solution pour soigner l’herpès labial. Vous pouvez aussi utiliser un produit qui renferme de l’acide hyaluronique. Il s’avère efficace pour cicatriser et limiter les contaminations.

Le traitement peut se faire par la prise de comprimés lorsque les boutons de fièvre sont apparus. Cependant, des médicaments par voie orale ne sont pas assez puissants face au virus. L’avis du médecin est donc indispensable pour utiliser le bon médicament à voie orale.

L’herpès génital est la forme la plus grave

L’herpès peut toucher les parties sexuelles et les zones avoisinantes. On parle alors d’herpès génital.

  • Description et causes

L’herpès génital fait partie des Maladies Sexuellement transmissibles (MST). Cette maladie se transmet lors des relations sexuelles non protégées ou des rapports bucco-génitaux comme la fellation. La maladie est causée par le virus herpès simplex de type 2. Les premiers symptômes se manifestent au bout de 7 à 21 jours après le contact sexuel.

Il se présente sous forme d’inflammation du gland, du prépuce ou encore d’urétrite chez l’homme. Chez la femme, l’herpès génital est une inflammation de la vulve et du vagin. Il peut atteindre le col ou le méat urinaire. L’herpès génital est très contagieux. Le sujet ressent des démangeaisons ensuite des brûlures. Les petites vésicules douloureuses font ensuite leur apparition après quelques heures.

  • Soins et traitements

Il existe des soins appropriés pour l’herpès génital. Les traitements atténuent et font disparaître le virus sans le maitriser complètement. Il reste à l’état latent dans les ganglions lymphatiques entre les poussées. Il est obligatoire de consulter un médecin expert en maladies vénériennes. Il prescrira les produits efficaces pour traiter l’herpès génital.

  • Conseil de prévention

Le risque de récidives est élevé avec l’herpès génital même après un bon traitement. Cela est dû à des facteurs internes : grippe, stress, menstruation, corticothérapie. Il faut adopter une bonne hygiène de vie. Toute relation sexuelle doit être protégée notamment pour les personnes qui ont plusieurs partenaires. Observer une bonne hygiène de propreté en toilette intime est aussi important.

Article connexe :

Comment rééquilibrer sa flore vaginale ?

Les solutions contre la sècheresse vaginale !

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )