Spiruline : Effets indésirables et contre-indications

Vous êtes ici : / Blog / Nutrition / Spiruline : Effets indésirables et contre-indications

La spiruline est sans conteste un superaliment et une algue « miracle » à mille vertus. En consommer est entièrement sans danger pour la santé. Cependant, c’est uniquement valable dans la mesure de la posologie préconisée et dans le respect des contre-indications. Pour cause, la spiruline peut provoquer des effets secondaires si elle est prise de manière excessive et irréfléchie. Explications dans cet article.

Spiruline : Effets indésirables et contre-indications

Les facteurs susceptibles de provoquer une intolérance à la spiruline

Sur le marché, il existe des spirulines de bonne et de mauvaise qualité. Il se peut que certaines variétés fussent cultivées dans des eaux non soumises à de rigoureux contrôles. Un contrôle essentiel, vu que les algues sont championnes dans l’absorption des métaux lourds (arsenic, plomb, cadmium, etc.) contenus dans l’eau. Si la variété utilisée en contient, cela peut entraîner des effets notoires. Sachez également qu’une bonne spiruline se cultive dans un pays tropical et suivant des procédés biologiques et naturels (sans OGM, sans pesticides ni herbicides). Néanmoins, rassurez-vous, tout emballage de ce superaliment naturel doit faire mention de ces détails.

La spiruline : contre-indications et précautions d’usage

La spiruline est appréciée pour sa richesse minérale, protéinique et vitaminique. Elle présente quelques contre-indications. En consommer est notamment déconseillé chez les sujets suivants :

  • Femmes enceintes et allaitantes,
  • Personnes sensibles à l’iode,
  • Personnes fiévreuses,
  • Personnes souffrant d’hyperparathyroïdie,
  • Porteurs de la maladie de la goutte,
  • Porteurs de maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaques),
  • Sujets allergiques aux algues,
  • Personnes avec un haut taux d’acide urique dans le sang.

Elle est, en revanche, proscrite chez les personnes souffrant d’hémochromatose (excès de fer dans le sang), de phénylcétonurie et celles présentant une insuffisance rénale ou ayant des lithiases rénales.

Pour préserver ses bienfaits et éviter toute altération de sa qualité, la spiruline doit être conservée à l’abri de la lumière. Étant donné son effet stimulant, il est déconseillé de prendre cette algue le soir.

Quels effets indésirables en cas de mauvaise consommation ?

Si la culture de la spiruline s’est faite en eau trouble et non contrôlée, sa consommation peut engendrer des vomissements, une soif intense, une augmentation du rythme du pouls, des dommages hépatiques, voire la mort. En général, les personnes intolérantes à la spiruline peuvent contracter des maux de tête. Et en cas d’abus, des effets indésirables peuvent survenir dont :

  • Troubles gastro-intestinaux (ballonnements, constipations, diarrhées, crampes),
  • Coloration des selles en noir ou en vert foncé (effet sans danger),
  • Affaiblissement, voire dégâts significatifs sur le foie (par son absorption d’un trop-plein de vitamines et de minéraux),
  • Sudation excessive,
  • Irritations cutanées et poussées de points rouges,
  • Légère fièvre (réaction d’une accélération métabolique résultant d’une consommation de l’importante quantité de protéines et de nutriments de la spiruline).

Si cette algue miracle est consommée à plus de 10 grammes par jour, elle peut provoquer un dysfonctionnement rénal.

En principe, ces effets sont passagers. Pour les éviter, vous devez respecter scrupuleusement les dosages préconisés et ne pas dépasser les 3 semaines de traitement. Vous devez également commencer une cure en petite dose et poursuivre en augmentant progressivement la quantité. D’ailleurs, il est vivement conseillé de consulter l’avis de votre médecin avant toute prise de spiruline.

Article connexe :

Les 4 vertus de la spiruline !

Misez sur la spiruline pour booster votre système immunitaire !

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )