Ce qu’il y a à connaitre sur le reflux gastro-œsophagien

Vous êtes ici : / Blog / Santé / Ce qu’il y a à connaitre sur le reflux gastro-œsophagien

Le reflux gastro-œsophagien appelé RGO est une pathologie très répandue pouvant concerner jusqu’à 40% de la population. Son intensité varie selon la personne atteinte. Il provoque la remontée du contenu de l’estomac le long du conduit œsophagien et peut même arriver jusque dans la bouche. Cette pathologie est causée par le mauvais fonctionnement de l’œsophage.  Le reflux entraine une inflammation de l’œsophage qui, avec le temps, peut évoluer vers des lésions. Si vous pensez que vous êtes atteint de cette maladie, il vous faut connaitre les points suivants.

Ce qu’il y a à connaitre sur le reflux gastro-œsophagien

Les causes du RGO

Le reflux gastro-œsophagien désigne une remontée du contenu de l’estomac dans l’œsophage. Lors de la digestion, l’estomac produit des sucs gastriques acides. Ces substances sont censées aider à la digestion des aliments. Seulement, le conduit œsophagien ne peut pas résister à cette acidité. C’est ce qui provoque les inflammations qui se traduisent par une brûlure d’estomac et une sensation d’irritation. La plupart des cas de RGO que l’on rencontre sont causés par un mauvais fonctionnement du sphincter œsophagien inférieur. Cet organe doit normalement être serré pour empêcher le contenu de l’estomac de remonter.

Les symptômes du RGO

Les personnes atteintes de reflux gastro-œsophagiens ressentent les symptômes surtout après les repas et lorsqu’elles sont dans une position allongée. Le RGO se manifeste par une sensation de brûlure remontant derrière le sternum. Ce symptôme se nomme pyrosis. Ensuite, des régurgitations acides surviennent, apportant avec elles un goût amer dans la bouche. À cause de ces principaux symptômes, vous pourrez souffrir d’un mal de gorge chronique, de la toux, des nausées ou une mauvaise haleine persistante. L’acidité peut aussi provoquer la perte de l’émail des dents.

Lorsque l’œsophage est exposé de façon prolongée à l’acidité des sucs gastriques, des complications peuvent survenir. L’inflammation de l’œsophage va engendrer des lésions et des ulcères. La suite logique des complications d’un ulcère va être une hémorragie. Dans d’autres cas, la complication va consister en un rétrécissement du diamètre de l’œsophage qui rendra difficile la déglutition. Lorsque le reflux n’est pas surveillé, la maladie peut entrainer un œsophage de Barrett. Dans ce cas-ci, les cellules normales de la paroi de l’œsophage sont remplacées par des cellules semblables aux cellules intestinales à cause des agressions répétées par l’acide. On ne le détecte que lors d’une endoscopie et il entraine l’ulcère ou dans le pire des cas, un cancer.

Le traitement du RGO

Les médicaments ne servent qu’à apaiser les symptômes pour un temps, mais ne guérissent pas. Et comme le RGO est une maladie chronique, il peut être nécessaire de poursuivre à long terme la prise de médicaments. En général, les médecins prescrivent des antiacides qui visent à neutraliser les acidités gastriques. Les médicaments antagonistes H2 vont aussi diminuer la production d’acides. Si ces deux types de médicaments ne vous soulagent pas, le médecin peut vous prescrire des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP). En cas d’échec des traitements médicamenteux, une chirurgie doit être envisagée. Comme le tabagisme et l’obésité favorisent l’apparition des reflux, arrêter de fumer et maintenir un poids de santé peut vous aider à prévenir le RGO.

Article connexe :

Comment traiter les brûlures d’estomac ?

Les remèdes naturels pour soigner les maux de ventre !

Ce qu’il y a à connaitre sur le reflux gastro-œsophagien
Votez

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )