Tout savoir sur la rhinite allergique

Vous êtes ici : / Blog / Santé / Tout savoir sur la rhinite allergique

La rhinite allergique est une affection qui se manifeste par des larmoiements et irritations des yeux, des éternuements en série et des écoulements nasaux. C’est une pathologie fréquente et handicapante au niveau professionnel et scolaire. Quelles sont les causes de cette affection ? Les réponses dans cet article.    

Tout savoir sur la rhinite allergique

Qu’est-ce que la rhinite allergique ?

La rhinite allergique, ou le rhume des foins de son appellation courante, correspond au développement des symptômes secondaires d’une inflammation de la muqueuse nasale. Elle survient à la suite de la réaction exagérée du système immunitaire face à un corps étranger à l’organisme appelé allergène. Selon les sujets, ces éléments allergisants peuvent être du pollen, des moisissures, des poils d’animaux…

La rhinite allergique est une maladie très commune. C’est la forme la plus fréquente des maladies allergiques. Elle touche environ 25 % de la population française et connaît une croissance importante chaque année. Ce phénomène inquiète de plus en plus les spécialistes de la santé publique.

La rhinite allergique est une pathologie bénigne. Elle peut toutefois compromettre la qualité de vie et l’activité professionnelle du patient. C’est l’une des raisons de l’absentéisme scolaire des enfants.

Quels sont les symptômes de la rhinite allergique ?

Habituellement, les personnes atteintes de rhinite allergique manifestent des signes tels que les picotements dans le nez, les éternuements répétitifs et les écoulements nasaux translucides. Ils ont également les yeux rouges, gonflés et en larmes.

Les patients peuvent aussi développer des maux de gorge, des démangeaisons du palais, l’altération du goût, de l’odorat et de l’acuité auditive. Dans le cas où la rhinite persiste ou s’aggrave, certaines personnes font face à des troubles du sommeil, à la fatigue, à la toux, à des difficultés respiratoires, voire des crises d’asthme. À noter que les symptômes perdurent tant que le patient est exposé aux substances allergisantes.

Quelles sont les causes de la rhinite allergique ?

Les origines exactes de la rhinite allergique ne sont pas encore connues. Toutefois, il semble que le patrimoine génétique joue un rôle considérable. Certaines personnes en raison de leur terrain génétique dit atopique sont plus sensibles aux allergies. Cela signifie que leur organisme réagit d’une manière exagérée face aux allergènes qui sont généralement inoffensifs.

Outre le terrain génétique, d’autres facteurs peuvent aussi favoriser la manifestation de la rhinite allergique. Nous pouvons citer la pollution, l’utilisation de substances allergisantes sur le lieu de travail, une mauvaise alimentation ou des conditions de vie difficiles durant l’enfance. 

Les substances allergisantes

Les pollens constituent la principale source de rhinite saisonnière. En raison de leur nature flottant dans l’air et transportable à distance, il est très difficile de les éviter. C’est la raison pour laquelle, dans un pays comme le Canada, l’administration sensibilise les habitants à arracher l’herbe à poux avant sa floraison en août. Un seul plant de cette herbe arrive à produire plus d’un milliard de grains de pollen par saison.

En dehors des pollens, il existe également d’autres substances qui peuvent déclencher la rhinite allergique. Parmi elles, il y a les acariens et leurs déchets, les moisissures, les poils d’animaux ou encore certains produits chimiques. Il arrive que certaines personnes présentent une allergie à des produits présents sur leur lieu de travail comme la farine ou le latex.

Article connexe :

Les causes de l’asthme !

Allergie au pollen : les indices pour le savoir !

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )