Ce qu’il faut noter sur le syndrome du canal carpien

Vous êtes ici : / Blog / Santé / Ce qu’il faut noter sur le syndrome du canal carpien

Le canal carpien est un canal contenant les tendons des muscles fléchisseurs des doigts se situant au niveau du poignet. Il contient également le nerf médian, un vaisseau riche en fibres sympathiques. Lorsque ce nerf est trop sollicité et stimulé, la partie subit un spasme artériel.

Ce qu’il faut noter sur le syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien subvient lors d’une compression du nerf médian. Il s’agit d’un syndrome canalaire qui peut altérer la motricité et la fonction sensitive de la main. Touchant plus de femmes que d’hommes, ce syndrome peut avoir différentes origines. Dans cet article, découvrez tous ce qu’il faut savoir sur le syndrome carpien.

Le syndrome du canal carpien, quelles en sont les causes ?

Le canal carpien se trouve entre la face antérieure des os du carpe et du ligament de l’annuaire. En son sein se trouve le nerf médian qui est responsable de la sensibilité des doigts et de la main tout entière. Le syndrome du canal carpien se manifeste lorsque ce nerf est compressé de différentes manières. Une inflammation des tendons fléchisseurs et des gaines tendineuses fait partie des cas qui peuvent comprimer le nerf. Les anomalies osseuses peuvent également rétrécir le tunnel et le compresser par le biais d’une saillie osseuse ou d’un épaississement du ligament. En outre, les blessures au poignet, l’arthrite du poignet et les conséquences du diabète comme les troubles neurologiques peuvent favoriser le syndrome du canal carpien.

Il existe des facteurs de risques favorisant le syndrome du canal carpien. Cette affection est très fréquente après la cinquantaine surtout lorsque le sujet a longtemps pratiqué des activités manuelles de force et répétitives. Elle est également très connue et très fréquente chez les professionnels qui ont effectué des mouvements répétitifs de la main comme lors d’une utilisation d’un ordinateur. Mauvaise posture de la main, utilisation excessive de la souris, répétition de gestes du poignet et de l’avant-bras sur une période prolongée, manipulation d’outils qui vibrent… favorisent toutes l’apparition du syndrome.

Par ailleurs, durant la ménopause ou pendant la grossesse, les fluctuations et les chamboulements hormonaux peuvent aussi causer la pression du nerf médian et provoquer le syndrome du canal carpien.

Les symptômes du syndrome carpien

Le syndrome du canal carpien commence par des engourdissements et des sensations de picotements. Comme il s’agit d’un trouble musculo-squelettique, il n’est pas rare de voir des patients avec des douleurs articulaires plus ou moins intenses surtout la nuit. L’évolution de cette affection peut être rapide ou prolongée. Après les fourmillements ou la paresthésie, les douleurs peuvent s’étendre vers les doigts et s’irradier dans le bras.

Les traitements du syndrome carpien

Selon les études, le syndrome du canal carpien disparaît spontanément sans avoir eu recours à un traitement. Le plus souvent, les interventions médicales concernent seulement les symptômes de l’affection. Les médecins recommandent un repos et parfois le port d’une attèle. Pour combattre la douleur, ils prescrivent des anti-inflammatoires et des injections de corticoïdes. C’est en cas de signes plus graves et invivables que l’on a recours à une opération chirurgicale afin de libérer le nerf médian par une section du ligament.

Article connexe :

Les solutions face à l’arthrose !

Comment lutter contre les crampes ?

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )