Toux grasse : comment la traiter ?

Vous êtes ici : / Blog / Santé / Toux grasse : comment la traiter ?

Quand l’air se rafraîchit, les affections de la sphère ORL comme la bronchite se font légion. Elles s’invitent sans crier gare avec toute une panoplie de symptômes, dont la toux grasse. Bénigne, mais incommodante, cette dernière se caractérise par une toux accompagnée d’expectorations. C’est un mécanisme de réflexe essentiel permettant d’évacuer les mucosités et les éléments irritants des bronches et des poumons. Pour s’en défaire, il suffit de traiter directement la pathologie en cause. À ce sujet, il existe moult solutions pour soulager l’inconfort qu’elle crée.

Quels médicaments pour la toux grasse ?

Une toux grasse se soigne avec des fluidifiants de type expectorants et mucolytiques. Les expectorants favorisent l’épanchement des sécrétions et la décongestion des voies respiratoires. En pharmacie, ils existent sous la forme de comprimés, de sirop, de pâte à mâcher ou de solution buvable. Quant aux mucolytiques, ils ont pour action de ramollir le mucus de sorte à faciliter son évacuation. Ils sont disponibles en comprimé, en solution buvable et en sirop.

Ces médicaments puisent leur pouvoir fluidifiant à travers les propriétés de leur principe actif que sont : carbocistéine, ambroxol, guaïfénésine, letostéine, glycerylguétol, mesna, bromhexine ou acétylcystéine.

Attention, on évitera l’administration concomitante d’antitussifs. Ces derniers inhibent le réflexe de la toux. Ce qui a pour effet d’empêcher l’évacuation des mucosités et naturellement, d’enrayer le désencombrement des voies respiratoires.

Quelles alternatives naturelles pour traiter la toux grasse ?

Phytothérapie

À l’état naturel, plusieurs plantes font montre d’une certaine efficacité quant au traitement de la toux grasse. Parmi celles-ci, on dénote : les feuilles d’eucalyptus en infusion, les bourgeons de sapin en bonbon ou en sirop, les racines d’échinacée, les feuilles de marrube blanc, les feuilles de plantain, les fleurs mondées de bouillon blanc, les feuilles d’anis ainsi que le bois et les feuilles de lierre.

Aromathérapie

Il existe des huiles essentielles traditionnellement utilisées pour soulager une toux grasse. Citons notamment les huiles essentielles de cèdre de l’Atlas, eucalyptus globuleux et eucalyptus radié, laurier noble, lavande aspic, myrte rouge, niaouli, origan compact, pin sylvestre, ravintsara, romarin (à camphre, à cinéole ou à verbénone), sapin de Sibérie, thym à linalol et thym à thymol.

À utiliser avec précaution, elles justifient toutes d’une action expectorante, fluidifiante et décongestionnante. Certaines profitent en bonus de propriétés antiseptiques respiratoires, anti-infectieuses, immunostimulantes ou antalgiques.

Les autres remèdes adjuvants

Vous pouvez aussi trouver des solutions homéopathiques aptes à soulager une toux grasse. Toutefois, il est recommandé de préalablement consulter un médecin homéopathe avant d’entamer un quelconque traitement.

Sinon, il reste l’option des remèdes de grand-mère. Parmi ceux-ci, on retrouve le miel avec ses propriétés antibiotiques et antiseptiques, le sirop à base d’oignons et de miel pour son action anti-infectieuse, expectorante et anti-inflammatoire, un cataplasme de pâte de moutarde et l’ail cru pour son pouvoir antimicrobien et anti-infectieux. On ajoute à cela la nécessité de boire 2 litres d’eau par jour pour fluidifier les mucosités.

Quelques gestes à adopter pour prévenir la toux grasse

Prévenir une toux grasse revient à prévenir les maladies comme l’asthme ou la rhinite susceptibles de la générer. Pour cela, quelques gestes simples suffisent dont :

  • Supprimer les facteurs pouvant assécher les voies respiratoires dont le climatiseur,
  • Aérer les pièces et les garder à une température de 18 à 20 °C’est,
  • Utiliser un humidificateur d’air,
  • Eviter les contacts physiques avec des sujets malades,
  • Se laver systématiquement les mains,
  • Préférer les mouchoirs jetables à usage unique,
  • Réaliser une cure de gelée royale et de vitamines en automne,
  • Eviter le tabac et la fumée de cigarette.

Article connexe :

Focus sur les plantes contre le rhume et la toux !

Toux de bébé : les médicaments à éviter !

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )