Troubles érectiles : quelles sont les causes ?

Vous êtes ici : / Blog / Sexe / Troubles érectiles : quelles sont les causes ?

Les troubles érectiles sont définis par une inaptitude à obtenir une capacité suffisante d’érection au cours d’une activité sexuelle. De ce fait, ils peuvent être très handicapants pour le sujet et nécessitent alors une consultation chez un spécialiste. La dysfonction érectile est multifactorielle : elle peut être d’ordre métabolique, mais dans la plupart des cas elle est d’ordre psychique.

Troubles érectiles

La dysfonction érectile en quelques mots…

Les troubles érectiles sont aussi appelés « impuissance sexuelle » définie comme une incapacité récurrente de maintenir une érection suffisante pour un rapport sexuel. Généralement, ce trouble a tendance à apparaître plus facilement chez les hommes à partir de 40 ans et est alors qualifié d’ordre métabolique. Chez les plus jeunes, où elle peut aussi être très fréquente, elle est plutôt d’ordre psychique (en lien avec le mode de vie moderne). En 2008 en France, 32 % des Français de plus de 40 ans ont déclaré avoir eu des troubles de l’érection, alors que 25 % d’entre eux seulement ont consulté un médecin. Ce problème est handicapant surtout au niveau émotionnel, il est alors conseillé de prendre rendez-vous chez un spécialiste.

D’origine psychologique

Le stress, la dépression, l’angoisse et les troubles anxieux peuvent être à la base d’un problème d’érection. Ce type d’anxiété se définit comme la pression ressentie durant l’acte sexuel, surtout liée à la performance et dégénère souvent en cercle vicieux (apparais à chaque tentative de rapport). Mais les causes psychologiques de la dysfonction érectile ne sont pas toujours liées au sexe. En effet, le stress est un des facteurs à ne pas négliger, car stressé, le corps réagit en sécrétant du cortisol. Ce dernier par contre, entraîne la diminution de la sécrétion de l’hormone mâle, la testostérone, qui est importante dans la virilité. Le manque de confiance en soi, la fatigue, le mauvais mode alimentaire et de vie (manque de sommeil, tabac…), signes de la dépression peuvent également occasionner la dysfonction érectile. Ils sont renforcés par les problèmes d’ordre relationnels (mauvaise communication au sein du couple, disputes, instance de divorce…) et peuvent dégénérer en perte relative de la libido !

Un dysfonctionnement métabolique

Au cours d’une érection, l’apport de sang augmente dans les corps caverneux, tandis que l’évacuation du sang diminue. Alors le pénis se tend et se redresse. De ce fait, il est nécessaire d’avoir une bonne vascularisation : les hommes souffrant d’un problème d’hypertension artérielle, du diabète et des différents troubles de la circulation sont susceptibles d’avoir une dysfonction érectile (également renforcée par le tabagisme, l’alcoolisme, excès de cholestérol, qui définissent un surpoids). Mais en principe, l’obtention et le maintien d’une érection sont entièrement automatiques. Ce phénomène est régulé au départ du cerveau et de la moelle épinière : l’érection est un phénomène réflexe répondant à une stimulation. Des problèmes à ce niveau, comme la sclérose, les AVC, les effets de la prostatectomie sont également des facteurs causant des dysfonctionnements au niveau neurologique notamment érectile. Dans tous les cas, le mode de vie influe beaucoup sur la santé de l’activité sexuelle, alors il est conseillé de bien faire attention à cela.

Article connexe :

Les solutions pour lutter contre la sécheresse vaginale !

Les effets de la calvitie sur la libido !

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )