Focus sur le calendula et ses bienfaits

Vous êtes ici : / Blog / Bien-être / Focus sur le calendula et ses bienfaits

Originaire des régions méditerranéennes, le calendula, connu aussi sous le nom de « souci », est une plante multifonctionnelle. Elle est utilisée depuis des siècles, notamment durant l’Antiquité, pour ses propriétés médicinales. Outre ses vertus curatives, elle est aussi appréciée pour ses qualités ornementales, et de nos jours, elle connaît une forte croissance dans le monde du cosmétique.

Focus sur le calendula et ses bienfaits

Description du calendula

Le calendula fait partie de la famille des Astéracées. Mesurant entre 40 et 70 centimètres, cette plante est facile à reconnaître grâce à ses fleurs jaunes ou orangées. Pour la cultiver, il faut juste choisir un endroit bien ensoleillé. Vous verrez ainsi ses fleurs s’ouvrir au petit matin et se refermer quand le soleil se couche. Le calendula est utilisé pour concevoir les colorants alimentaires et les teintures capillaires grâce à son pouvoir tinctorial. Tout comme le gingembre, cette plante possède une notoriété mondiale grâce à ses vertus thérapeutiques.

De quoi le calendula est-il composé ?

Cette plante est constituée d’huile essentielle, affichant des vertus bactéricides. De manganèse et du carotène y sont également retrouvés. Ce qui lui permet de disposer d’une capacité anti-inflammatoire. Le calendula contient également de l’alcool triterpénique, des polysaccharides immunostimulants, mais aussi des polyphénols, des stéréols, ainsi que des triterpènes pentacycliques et des saponosides qui sont dérivés de l’acide oléanolique.

Les bienfaits du calendula

Cette plante peut servir en externe et elle peut agir sur une cicatrice. Elle est efficace notamment face aux problèmes cutanés bénins. De plus, elle peut être aussi utilisée comme antiseptique, sur une plaie ou des acnés, etc. Le calendula peut servir d’anti-inflammatoire et d’anti-œdémateuse. Dans ce cas, on peut l’utiliser en cas de contusions par exemple. Puis, c’est une plante qui peut être utilisée comme antioxydant face aux coups de soleil. De plus, elle atténue la sécheresse cutanée, surtout chez les bébés.

Il est assez rare d’avoir recours au calendula via la voie orale. Cependant, le calendula peut se servir en cas d’inflammation gastrique. Il est également très efficace contre la fièvre et les maux de gorge. Et enfin, il agit positivement sur le drainage du foie ainsi que sur le cycle menstruel.

Le calendula peut être utilisé de différentes façons

La plupart des produits à base de calendula sont conçus pour un usage externe. De ce fait, vous retrouverez plutôt des crèmes et des pommades à base de calendula.

Par ailleurs, il existe d’autres modes d’administration, dont l’infusion. Dans le cas d’un trouble digestif, faites bouillir de l’eau, versez-y des fleurs séchées de calendula, filtrez et buvez de la décoction plusieurs fois par jour.

Elle peut également être utilisée comme huile de massage, c’est très efficace pour les peaux irritées.

Les précautions et les contre-indications du calendula

En cas d’utilisation du calendula par voie interne, il est recommandé d’avoir l’avis d’un médecin. Qui plus est, cela ne doit pas dépasser deux semaines. Les femmes enceintes et allaitantes ainsi que les enfants de moins de 6 ans ne doivent pas le prendre.

Concernant le mode d’utilisation par voie externe, il se peut que des irritations cutanées surgissent suite à l’utilisation de teinture mère contenant de l’alcool.

Article connexe :

Zoom sur les vertus des graines de sésame !

Connaissez-vous les bienfaits du Tamarin ?

Focus sur le calendula et ses bienfaits
Votez

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )