VIH/SIDA : moins de séropositifs en France

Vous êtes ici : / Blog / Sexe / VIH/SIDA : moins de séropositifs en France

VIH/SIDA – La baisse du nombre de personnes séropositives en France a été constatée depuis 2016 déjà. Effectivement, de 2013 à 2016, les pourcentages ont baissé de 5 %. Le nombre est passé de 6 325 à 6 000. Qu’est-ce qui pourrait expliquer cette régression du nombre de séropositifs ?

VIH/SIDA : moins de séropositifs en France

Un traitement à suivre à la lettre

D’après les organisations qui s’occupent de lutter contre le VIH, un homosexuel séropositif qui se conforme à une cure à base d’antirétroviraux ne risque plus de transmettre le virus du Sida. Les chercheurs ont pris la décision de suivre un total de 782 couples d’hommes répartis dans 14 contrées. Ces couples ont des relations sexuelles et n’usent pas de préservatif. Selon les résultats, seul un partenaire sur deux portait le VIH. La contamination régresse grâce à l’administration de médicaments antirétroviraux.

Lorsque les partenaires non touchés ont déclaré avoir eu des rapports anaux avec d’autres individus, 15 nouvelles infections ont été déclarées. Pour espérer faire baisser encore plus les chiffres, il est important d’étendre le traitement dans d’autres pays.

Bien vivre avec le VIH/SIDA

Pour mener une existence normale en portant le virus du VIH/SIDA, il est préconisé de prendre soin de soi et de se conformer au traitement prescrit par le médecin. Ainsi qu’il a été précisé, c’est le seul moyen pour éviter la propagation de la maladie. En outre, pour que la cure soit efficace, elle doit être couplée avec un mode de vie sain. Même en étant porteur du virus, il est possible rester en bonne santé et de se libérer du stress. Déjà, il importe de savoir que l’alimentation a un rôle primordial chez ces personnes. Ainsi, une personne séropositive qui perd du poids est tenue de fractionner son alimentation et de prendre des protéines, dont le poisson ou encore des légumineuses. Il est également préconisé de maximiser la consommation d’antioxydants afin d’aider les cellules à se régénérer et à faire face à la maladie. Il importe de prendre régulièrement des vitamines et du fer pour lutter efficacement contre l’anémie.

Des recommandations supplémentaires

Pour vivre longtemps même en ayant le VIH/SIDA, il faut d’abord rester positif dans sa tête. Le sujet doit comprendre qu’il n’est pas un cas isolé et qu’il peut vivre comme tout le monde.

Afin de limiter le risque de propagation du SIDA, il convient d’augmenter le nombre de sensibilisations. L’usage de préservatif est le premier acte qui doit occuper l’esprit de tous. D’ailleurs, avec la diffusion des différentes sortes de condoms (à anaux vibrants, nervurés…), chacun pourrait avoir tendance à préférer les rapports protégés. De plus, les instruments de soin doivent être stérilisés pour éviter tout risque de contamination. En effet, ce sont dès lors les meilleurs moyens pour limiter l’expansion de la maladie. Les personnes séropositives doivent faire l’objet d’un suivi rigoureux a cours de leur traitement et ils doivent suivent un régime alimentaire sain. Il convient notamment d’éviter de trop cuire les légumes et les fruits, car cela altère les vitamines qui y sont contenues. Avec le temps, les chiffres continueront peut-être de baisser…

Article connexe :

Comment fonctionne le dépistage à domicile ?

Qui est concerné par l’addiction au sexe ?

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )