Comment soigner des hémorroïdes ?

Vous êtes ici : / Blog / Santé / Comment soigner des hémorroïdes ?

Parfois douloureuses et pouvant être très gênantes, les hémorroïdes se soignent de manière naturelle, par des traitements médicaux ou encore par la chirurgie.

Ce que sont les hémorroïdes

Les hémorroïdes se caractérisent par la dilatation constante des veines du rectum et de l’anus. En temps normal, celles-ci le sont uniquement lorsque la personne fait ses besoins, mais si l’état perdure, on parle alors d’hémorroïdes. Elles sont de deux sortes : les hémorroïdes internes et externes. Les premières se localisent dans l’anus ou la partie inférieure du rectum, formant une petite proéminence et pouvant empirer si elles ne sont pas prises en charge à temps. Quant aux secondes, elles se situent sous la peau, sur l’orifice de l’anus. Pouvant également enfler, elles sont plus douloureuses et sont susceptibles de provoquer un caillot de sang dans la veine dilatée. Les symptômes se ressemblent, à savoir des sensations de gêne, douleurs, saignements, démangeaisons et prolapsus. Les femmes enceintes, les personnes à tendance obèse ou celles pratiquant une sexualité anale en sont les plus touchées.

Les traiter de façon naturelle

La manière la plus naturelle de pallier l’apparition d’hémorroïdes est d’avoir une bonne hygiène de vie, sans alcool ni tabac et sans café, thé ou épices susceptibles de provoquer des crises. Il faut aussi adopter une alimentation riche en fibres, permettant d’éliminer facilement les matières fécales. Il faut boire de l’eau régulièrement et pratiquer une activité physique pour améliorer la circulation sanguine et lutter contre les hémorroïdes.

En outre, préparer une tisane avec de la vigne rouge, utiliser l’hamamélis en compresses, l’argile verte ou l’oignon en cataplasme sur la zone douloureuse ont aussi des effets bénéfiques sur les hémorroïdes. Procéder également à un bain de siège ou consommer des marrons d’Inde. Par ailleurs, quand on fait ses besoins, il ne faut pas rester longtemps aux toilettes, car la position assise n’est pas indiquée pour la circulation, elle favorise l’apparition d’hémorroïdes.

Les traiter par des médicaments

L’usage de médicaments pharmaceutiques comme des crèmes spécifiques en application régulière après chaque besoin permet aussi d’atténuer les crises d’hémorroïdes externes. Pour les hémorroïdes internes, les suppositoires aux propriétés calmantes sont privilégiés. On peut aussi se servir d’antalgiques pour diminuer la douleur causée par la dilatation des veines de l’anus ou du rectum à condition de se conformer strictement aux prescriptions du médecin. La prise de laxatif peut être conseillée en guise de traitement complémentaire. Pour les cas les plus avancés, une intervention semi-chirurgicale peut être effectuée. Elle consiste à traiter les tissus concernés par des injections, incisions, ligatures élastiques ou à les soigner par la cryothérapie. La chirurgie visant à enlever totalement les hémorroïdes est proposée en dernier recours.

Quoi qu’il en soit, on peut en venir à bout en se prenant soi-même en charge grâce à l’automédication. Il faut cependant respecter le mode d’emploi ou les conseils d’usage des médicaments achetés au risque de ne pas obtenir l’effet escompté. Si le problème persiste, n’hésitez pas à consulter un médecin. Il est le seul habilité à faire un examen complet avant de vous envoyer chez le spécialiste.

A voir également :

Quelles peuvent être les causes de la constipation ?

Jambes lourdes : 6 conseils pratiques au quotidien

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )