Le moustique-tigre : vecteur de nombreuses maladies

Vous êtes ici : / Blog / Santé / Le moustique-tigre : vecteur de nombreuses maladies

Le moustique-tigre est une variété de moustiques appartenant à la famille des Culicidae. Il vient du sud-est de L’Asie. Il est présent sur tous les continents du globe et ses piqûres occasionnent de nombreuses pathologies. C’est pourquoi il est nécessaire de lutter contre ce fléau.

Le moustique-tigre : vecteur de nombreuses maladies

Comment réagir face à la piqûre du moustique-tigre ?

Se faire piquer par un moustique-tigre est tout à fait possible. En tout cas, si cela venait à arriver, vous devez rester calme. En effet, la piqûre en question n’est pas toujours synonyme de maladie. Si la piqûre laisse des rougeurs ou encore des prurits et que le patient est fiévreux par la suite, il est recommandé de voir un médecin.

Comment reconnaître le moustique-tigre ?

Le moustique-tigre se reconnaît facilement du fait de ses rayures de couleur noire et blanche. A noter que les rayures en question recouvrent son corps et ses pattes. Le moustique-tigre pique même le jour. Il ne mesure pas plus d’un cm. Cependant, ce ne sont pas tous les moustiques rayés qui sont des moustique-tigre.

Les risques : le chikungunya et la dengue

Certains préjugés sont à rectifier. La piqûre du moustique-tigre ne transmet la dengue ou le chikungunya que si l’insecte a piqué un malade au préalable. Dès lors, si la région ne présente aucune épidémie, il n’y a pas de possibilité d’attraper ces maladies. Si le doute s’installe, il est mieux de consulter un médecin.

Identifier la piqûre du moustique-tigre

Lorsque le moustique-tigre pique, la piqûre est similaire à celle de n’importe quel moustique. Elle est semblable à une sensation de paille qui pique. A noter que chez certains, les effets ne se font pas attendre et de gros boutons apparaissent de suite. Ils prennent une couleur rouge et les démangeaisons sont intenses. Si le doute plane, le mieux est d’en discuter avec le pharmacien ou le clinicien. Ces derniers sauront orienter les patients vers les traitements à entreprendre s’il y a lieu. Sans oublier que les médicaments à base de cortisone peuvent aussi aider à combattre ces petites brûlures.

Les signes de la dengue ou du chikungunya

Si le moustique qui a piqué est porteur d’un de ces deux virus, le sujet piqué peut attraper une de ces maladies. Il présente alors une grosse fièvre et des douleurs articulaires l’accompagnent. D’autres symptômes sont perceptibles en fonction de chaque malade. Parfois, le cas nécessite une hospitalisation et des soins intensifs.

Pour lutter contre le moustique-tigre

La lutte contre ce genre de moustique est similaire à toutes les autres. D’ores et déjà, il est recommandé de dormir sous une moustiquaire et de débroussailler les environs. L’usage de sprays, de crèmes et de sticks anti-moustique est aussi conseillé. Pour plus d’information sur les modes de prévention, il est préconisé d’aller consulter un médecin qui prescrira les traitements permettant d’anticiper les piqûres de moustique. Certaines plantes servent aussi de répulsifs contre les moustiques.

Article connexe :

Comment éviter les piqures de moustiques ?

Les solutions naturelles pour apaiser les piqures de moustiques !

Le moustique-tigre : vecteur de nombreuses maladies
Votez

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )