Les conditions pour une césarienne programmée

Vous êtes ici : / Blog / Bébé - Maman / Les conditions pour une césarienne programmée

La césarienne est une intervention chirurgicale réalisée par l’obstétricien en cas de grossesse multiple, de mauvaise position du bébé ou de naissance prématurée, entre autres. En général, elle est programmée aux alentours des 8 mois et demi de grossesse. Elle nécessite une hospitalisation la veille de l’intervention.

Les conditions pour une césarienne programmée

Une césarienne programmée pour une grosse multiple

La césarienne s’impose quand il y a plus de deux bébés, voire plus, à naître. Pour cette intervention, l’équipe obstétricale au complet est présente pour accueillir les nouveau-nés. Cet acte chirurgical peut être pratiqué pour tous les bébés ou seulement pour l’un d’entre eux.

Un accouchement par voie basse est tout à fait possible en cas de naissance gémellaire. Toutefois, c’est la position du premier qui indique le mode de l’accouchement. Notez que les grossesses multiples étant considérées comme des grossesses à risques, font l’objet d’un suivi médical renforcé. De ce fait, les futures mamans subissent davantage d’échographies, notamment pour déceler d’éventuelles anomalies et pouvoir les prendre en charge le plus rapidement possible.

Une césarienne programmée à cause d’une maladie durant la grossesse

Une césarienne peut être programmée à cause d’une maladie maternelle. Il en est ainsi si la maman souffre de diabète et que le poids de bébé dépasse 4 250 à 4 500  g. Elle peut aussi être pratiquée si la future maman souffre de problèmes cardiaques importants rendant les efforts expulsifs impossibles. Il en est de même si une poussée d’herpès génitale se produit le mois précédent l’accouchement.

Une césarienne peut être programmée si le médecin craint un risque d’hémorragie, notamment dans le cas où le placenta est situé trop bas. D’autres situations, comme la pré-éclampsie, peuvent aussi justifier une césarienne. La pré-éclampsie est une hypertension artérielle avec présence de protéines dans les urines. Une césarienne est également à prévoir si le bassin de la future maman est trop petit ou présente des malformations. Il en est de même si le poids du bébé est supérieur ou égal à 5 kg.  

Une césarienne programmée à cause de la position du bébé

Dans 95 % des cas, les bébés naissent la tête en bas. Toutefois, certaines positions insolites peuvent compliquer la tâche des professionnels de santé et nécessiter la pratique d’une césarienne. C’est notamment le cas si le bébé est de travers, si sa tête est fléchie sur le thorax, ou si le bébé est installé horizontalement dans l’utérus. Notez que la naissance d’un bébé qui se présente par le siège se décide au cas par cas.

Une césarienne programmée à cause d’une naissance prématurée

Une césarienne est nécessaire pour une naissance très prématurée. Elle évite au bébé de trop se fatiguer et permet une prise en charge rapide. La césarienne est souhaitable quand le bébé présente un retard de croissance et en cas de souffrance fœtale sévère. Les raisons d’un accouchement prématuré sont nombreuses. Il peut être dû à une infection, à une hypertension ou à un diabète de la maman. Une naissance prématurée peut aussi être due à une anomalie utérine.

Il faut savoir que les césariennes peuvent nécessiter une rééducation périnéale. En effet, l’intervention peut avoir des conséquences sur le périnée. Elle peut occasionner des troubles gênants comme un prolapsus. Les femmes ayant subi une césarienne doivent donc être plus attentives aux signaux donnés par leur corps.

Article connexe :

Trousse pharmacie bébé : ce qu’il faut y mettre !

Grossesse : ce qu’il faut éviter de manger !

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )