Comment traiter le rhume du bébé ?

Vous êtes ici : / Blog / Bébé - Maman / Comment traiter le rhume du bébé ?

Un enfant en bas âge attrape huit rhumes par an, en moyenne. Dans 90 % des cas, le rhume est causé par un banal virus qui entraîne une inflammation des muqueuses respiratoires au niveau du nez et de la gorge.

Comment traiter le rhume du bébé ?

Comment reconnaître un rhume ?

Les symptômes du rhume sont très faciles à reconnaître. En effet, cette maladie est caractérisée par des éternuements et un écoulement nasal clair pouvant devenir plus épais et coloré au fil des jours. Elle se traduit également par un nez bouché et une petite toux. Cette affection guérit totalement en une semaine sans traitement particulier. Toutefois, la personne affectée a besoin de repos.

Par contre, il est indispensable de consulter si le rhume s’accompagne d’une toux sifflante ou si la fièvre ne tombe pas sous 38,5 °C au bout de trois à quatre jours. Aussi, il est conseillé de consulter un médecin si l’enfant se touche souvent les oreilles ou si sa voix est enrouée. Il en est de même si le rhume est accompagné de diarrhées et de vomissements fréquents. D’autres signes peuvent apparaître, comme l’apathie, le manque d’appétit, les yeux collés au réveil ou larmoyants.

Comment traiter les rhumes ?

Comme le rhume guéri spontanément, l’essentiel est d’améliorer le confort de l’enfant. Notez qu’un épisode de rhinopharyngite s’accompagne de fièvre oscillant entre 38,5 et 39 °C. Dans la majorité des cas, elle survient dans les deux premiers jours. Pour faire baisser la fièvre, il est conseillé de donner une dose de sirop ou un suppositoire de paracétamol toutes les six heures à l’enfant. Il est également recommandé de ne pas trop le couvrir pour éviter les convulsions.

Il est conseillé d’éviter que l’air ambiant soit trop chaud ou trop sec. En effet, cela peut rendre les voies aériennes plus sensibles aux germes. Pour l’éviter, il est conseillé de mettre une serviette humide sur le radiateur pour compenser le manque d’humidité. Vous pouvez aussi placer un récipient d’eau à proximité, utiliser un humidificateur électrique ou en pierre poreuse. Notez que l’air humide permet de liquéfier les sécrétions et de réduire la toux.

Pour aider bébé à mieux respirer, il est conseillé de surélever sa tête avec un oreiller placé sous son matelas. Cette astuce est pratique la nuit quand le nez de l’enfant est encombré. Notez que le rhume peut obstruer les narines de bébé pouvant le gêner pour téter. Il est donc recommandé de fractionner les biberons afin d’espacer les repas et lui permettre de reprendre son souffle.

Comment éviter les complications ?

Il faut savoir que le rhume n’est pas le vrai problème de la rhinopharyngite, mais plutôt les complications ORL qui en découlent. Pour éviter que le rhume se transforme en otite, sinusite ou pharyngite, il est recommandé de nettoyer les fosses nasales de l’enfant. Pour ce faire, fermez la bouche du bébé avec une main et maintenez sa tête sur le côté. Versez quelques gouttes de sérum physiologique dans son nez au moment où il respire. Aspirez ensuite les glaires avec une mouche-bébé.

Prenez soin d’éviter les antibiotiquesquand bébé a un rhume. Comme il est souvent d’origine virale, les antibiotiques ne sont utiles qu’en cas de complication. De même, il est conseillé d’éviter l’aspirine et l’ibuprofène sans un avis préalable d’un professionnel de la santé. De plus, il est recommandé d’éviter les produits à base de camphre et de menthol chez les nourrissons, ainsi que les huiles essentielles, les papiers d’Arménie et d’encens.

Le rhume provoquant parfois de la fièvre, les défenses immunitaires sont affaiblies, ce qui affecte l’alimentation du bébé. Ainsi, pendant cette période, il est important de lui donner des aliments riches en nutriments et en vitamines. Les éléments essentiels au régime spécial rhume sont les bonnes graisses, les fruits et les légumes. Il faut également fournir un bon apport en vitamine C et D. Par contre, évitez les viandes grasses et les charcuteries. Il est aussi conseillé de consommer moins de sucre et de produits sucrés.

Article connexe :

Quels soins naturels contre la rhinopharyngite ?

Homéopathie pour soigner le rhume : efficace ou pas ?

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )