Infection urinaire : comment soigner cette maladie rapidement ?

Vous êtes ici : / Blog / Sexe / Infection urinaire : comment soigner cette maladie rapidement ?

Un des maux auxquels la femme est souvent confrontée, c’est bien la cystite ou l’infection urinaire. Presque 1 femme sur 10 y est sujette chaque année. Celle-ci incommode grandement de par son caractère douloureux, invalidant et récidivant. Pour celles qui sont concernées, certaines solutions naturelles comme boire beaucoup d’eau peuvent aider pour accélérer la guérison et compléter les traitements des antibiotiques conventionnels. Les voici.

Infection urinaire : comment soigner cette maladie rapidement ?

La bruyère pour augmenter le volume urinaire

La bruyère jouit de vertus diurétiques, apaisantes et antiseptiques pour les voies urinaires. Son action augmente la quantité d’urine. Ce qui permet de calmer l’inflammation et neutraliser les bactéries dans la vessie. Pour s’en servir, infusez durant 1 à minutes 2 cuillères à café de bruyère séchées dans 20 à 25 cl d’eau bouillante. Filtrez la décoction et buvez-en 3 à 4 tasses par jour.

Un combiné d’huiles essentielles de citron et de clou de girofle

Le citron est apprécié pour ses vertus pour le foie et immunostimulantes. Quant à l’huile essentielle de clou de girofle, c’est un anti-infectieux qui peut nettoyer l’appareil urinaire sans perturber les flores vaginales et intestinales. Concrètement, déposez 1 goutte de chacune de ces huiles sur un bout de mie de pain ou un comprimé neutre. Avalez le tout avec un verre d’eau. Ce dosage est à prendre 3 fois par jour au milieu des repas durant 3 à 5 jours. Ce remède est toutefois proscrit aux femmes enceintes, aux enfants de moins de 12 ans et aux sujets épileptiques ou souffrants d’une insuffisance hépatique.

Des compléments de cuivre

Le cuivre joue un rôle important dans le traitement d’une infection ou d’une inflammation. À prendre en complément, il se couple parfaitement aux remèdes à base de plantes médicinales. Concrètement, il faut en prendre 1 à 2 ampoules par jour par voie sublinguale ou avec un verre d’eau.

Un massage du bas du ventre

Cette pratique soulage l’inconfort qui ensuit l’infection. L’huile de massage utilisé, de par ses actifs, peut dans la même foulée traverser la peau et contribuer à la diminution des spasmes, de l’inflammation et de l’infection. Pour ce faire, vous devez réaliser une synergie d’huiles essentielles de basilic tropical et d’eucalyptus de tea tree (2 gouttes chacune) diluées dans de l’huile d’olive végétale neutre, de noyau d’abricot ou de jojoba (1 cuillère à soupe). Massez le bas-ventre avec et si besoin est, le bas du dos également à raison de 3 à 4 fois par jour.

Une cure de probiotiques

De régulières cures de probiotiques permettent de restaurer l’équilibre de la flore intestinale et celle du vagin. Ces compléments se prennent par voie orale ou locale suivant le type. En pharmacie, vous avez le choix : Médigyne, Lactibiane, Saforelle et PiLeJe.

Une meilleure hygiène de vie

Une infection urinaire n’arrive jamais sans raison. Il y a certainement des facteurs qui l’ont favorisé. La plupart du temps, cela relève de mauvaises habitudes au quotidien. À part boire au moins 1,5 L d’eau par jour, il faut aussi se soulager régulièrement aux toilettes. On évite de se retenir. On s’efforce d’uriner le plus souvent possible pour vider totalement la vessie et éviter que les bactéries de l’urine ne s’y développent. On élimine de son alimentation les aliments acides comme les sodas, le vin blanc, les épices, le café, le sucre raffiné, etc. Pour cause, une urine acide favorise la multiplication des bactéries provoquant la cystite. L’ensemble de ces solutions permettront d’alcaliniser l’urine et d’accélérer la guérison de l’infection.

Article connexe :

Urétrite, cystite, puélonéphrite… zoom sur les infections urinaires !

Incontinence urinaire chez la femme, ce qu’il faut savoir !

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )