Les différents troubles sexuels les plus fréquents chez l’homme et la femme

Vous êtes ici : / Blog / Sexe / Les différents troubles sexuels les plus fréquents chez l’homme et la femme

Quand un homme ou une femme a des difficultés pour avoir des rapports sexuels, il peut présenter un trouble sexuel. Cette situation est handicapante. Il en existe différentes sortes, mais nous allons voir ceux qui sont récurrents. Sachez que ce genre de dysfonctionnement se soigne.

Les différents troubles sexuels les plus fréquents chez l’homme et la femme

Les troubles sexuels chez l’homme

La dysfonction érectile ou impuissance est un trouble d’ordre métabolique ou psychique. Elle peut apparaître à l’âge de 20 ou 40 ans. L’anxiété, l’angoisse, la dépression et le stress peuvent en être les causes. Ils font diminuer le taux de sécrétion de la testostérone, engendrant un dysfonctionnement. Découvrez d’autres troubles érectiles en quelques mots. L’éjaculation précoce est une autre forme de trouble sexuel due à une sensibilité du pénis ou à l’anxiété. Elle découle d’un trouble du système nerveux, de l’hyperactivité de la thyroïde ou d’une inflammation de la prostate. Quant à l’éjaculation rétrograde, ce trouble s’explique par l’éjaculation du sperme dans la vessie. Elle est due aux lésions de la moelle épinière, du diabète ou suite à une chirurgie au niveau de la prostate, une chirurgie pelvienne ou abdominale.

Les troubles sexuels chez la femme

Le vaginisme ou sécheresse vaginale est le trouble qui touche la plupart des femmes. Au moment du rapport sexuel, les muscles de leur vagin se resserrent et rétrécissent, rendant la pénétration difficile, voire douloureuse. Les sécrétions vaginales sont insuffisantes, rendant la pénétration impossible. Par conséquent, la sensation d’inconfort est omniprésente. Il existe différentes sortes de vaginisme : primaire, global, secondaire et situationnel. Une femme ressent en permanence de la douleur dans le stade primaire et global. C’est du vaginisme secondaire si ce dernier a été provoqué après un événement traumatisant. Le vaginisme est qualifié de situationnel si une femme ressent des douleurs uniquement au moment des rapports sexuels, par exemple. Dans le cas d’une douleur à l’intérieur du vagin, il s’agit de dyspareunie. Elle peut être primaire ou secondaire, superficielle ou profonde. Ce trouble s’explique de différentes façons : cicatrice d’épisiotomie, mycose, endométriose, utérus rétroversé, etc…

Traitements des troubles sexuels

Le traitement de la dysfonction érectile dépend de sa cause. Le viagra (Sildénafil, avanafil, tadalafil ou vardénafil) relâche les muscles des artères de l’organe reproducteur mâle, favorisant l’afflux du sang et l’érection. Cette solution est efficace durant 4 heures. Il existe aussi le mini-suppositoire qu’on peut introduire dans le méat urinaire une demi-heure avant le rapport sexuel. Pour ceux qui souffrent d’éjaculation précoce, le médecin leur prescrira la dapoxétine, un médicament qui retarde l’éjaculation. Il existe divers exercices de respiration, de Kegel qui consiste à contrôler le réflexe éjaculatoire.

Comment lutter contre la sécheresse vaginale ? La sécheresse vaginale s’explique par l’insuffisance de production d’œstrogènes, car la paroi vaginale n’est pas suffisamment lubrifiée. Par conséquent, la flore est déstabilisée, favorisant le risque d’infection. Pour y remédier, votre gynécologue vous prescrira des antifongiques ou des antibiotiques adaptés, en forme d’ovules, en cas de vaginose ou de mycose. Après le traitement, il est possible d’y appliquer du gel réparateur ou de la crème pour muqueuse. Cette solution vous permet de restaurer la flore avec ses propriétés nourrissantes et hydratantes.

Article connexe :

Parlons de l’addiction au sexe !

Comment retarder l’éjaculation ?

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )