Mieux réguler le transit intestinal

Vous êtes ici : / Blog / Nutrition / Mieux réguler le transit intestinal

La paresse intestinale est généralement bénigne néanmoins, elle peut déranger et gâcher le quotidien des personnes qui en souffrent. L’absence de selles malgré l’envie de se vider, un ventre dur qui fait mail et la frustration aggravée par le côté tabou du problème sont parmi les désagréments liés à la constipation. Fort heureusement, ce n’est pas une fatalité et il est possible de réguler le transit intestinal durablement et même définitivement en améliorant son hygiène de vie.

Mieux réguler le transit intestinal

Les causes de la constipation

Pour réguler un transit intestinal défaillant, il faut d’abord en connaître les causes. Ces dernières sont nombreuses et peuvent être différentes d’un individu à un autre. Ce sont généralement :

  • Un mode de vie inapproprié : une alimentation pauvre en fibre et un manque d’activité physique.
  • La prise régulière de médicaments qui ralentissent le transit comme les antalgiques, certains antidépresseurs et les médicaments contre l’hypertension.
  • Un dérèglement hormonal notamment chez la femme enceinte
  • Les maladies qui provoquent la constipation, surtout les maladies digestives
  • Une immobilisation prolongée comme les périodes de convalescence ou de repos stricts au lit.

Les conséquences et les risques de la constipation

Malgré son caractère bénin, la constipation peut déclencher des phénomènes plus ou moins graves à terme. Une personne souffrant régulièrement de constipation est exposée à quelques risques  comme :

  • La perte de sang dans les selles
  • Les crises d’hémorroïdes
  • Les fissures anales
  • L’incontinence anale
  • L’occlusion intestinale chez les personnes âgées.

Comment réguler le transit intestinal ?

Pour un bon transit intestinal, il faut adopter une bonne hygiène de vie et traiter ses problèmes intestinaux si ceux-ci sont causés par des traitements ou des prescriptions spécifiques. Il faut donc :

  • Une alimentation saine : réduire la consommation en graisses, en alcool et en aliments transformés tout en faisant la part belle aux fibres est un moyen efficace pour améliorer son transit intestinal. Privilégiez les légumes verts et les fruits secs.
  • Une hydratation suffisante : l’eau facilite également l’évacuation des selles.
  • Une activité physique régulière : La plupart des activités sportives sont idéales pour réguler le transit intestinal. Les sports qui favorisent la marche, les courses et les sauts ainsi que la natation sont ceux qui agissent le plus efficacement sur la digestion et sur le transit intestinal. Malgré les effets positifs de la pratique du sport sur le transit, les sportifs rencontrent souvent des problèmes digestifs et intestinaux. Nous vous avons déjà expliqué comment se débarrasser de la constipation et des ballonnements chez les sportifs.
  • Des médicaments (laxatifs doux) si ces mesures ne suffisent pas. Éviter d’en abuser pour ne pas habituer les intestins à cette pratique.

Quid de la constipation des bébés ?

Chez l’enfant en bas âge et le nourrisson, la constipation est principalement liée à l’alimentation. Les bébés de moins de 6 mois sont rarement constipés surtout s’ils sont allaités. Les nourrissons nourris au biberon ont des selles moins fluides et moins fréquentes, mais en général, les problèmes intestinaux apparaissent lorsque l’enfant adopte progressivement une alimentation diversifiée. Avant de vous diriger vers un médecin, nous vous invitons dans un premier temps à découvrir les mesures à prendre face à une constipation de bébé.

Article connexe :

Qu’est-ce que la constipation chronique ?

Comment traiter la constipation ?

pharmacie en ligne blog

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée / Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires. ( obligatoire )